3 min de lecture Emploi

Ascoval : "British Steel tient ses engagements", assure Bruno Le Maire sur RTL

INVITÉ RTL - Le ministre de l'Économie et des Finances s'est exprimé sur la situation de l'aciérie Ascoval. Cette dernière doit être reprise par le groupe britannique British Steel, qui apparaît déjà en grande difficulté financière.

Marc-Olivier Fogiel L'Invité de RTL Soir Marc-Olivier Fogiel iTunes RSS
>
Ascoval : "British Steel tient ses engagements", assure Bruno Le Maire sur RTL Crédit Image : Frederic Bukajlo pour RTL/SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et Leia Hoarau

Invité au micro de RTL ce mercredi 15 mai, Bruno Le Maire s'est exprimé sur le feuilleton sans fin de la reprise de l'aciérie d'Ascoval, dont les salariés vivent "des hauts et des bas", rapporte le ministre de l'Économie et des finances. Alors que le groupe britannique British Steel s'est engagé à racheter le site de Saint-Saulve, celui-ci s'est récemment déclaré en difficultés financières

Une situation qui rappelle celle du repreneur précédent, Altifort, dont la reprise avait été annulée pour manque de fonds, et qui effraie les quelques 280 salariés de l'entreprise. 

Bruno Le Maire se veut rassurant : "Je suis ne suis pas inquiet, et je veux rassurer les salariés. Ça fait 4 ans qu'ils vivent au rythme des reprises successives, des incertitudes. Je comprends qu'ils aient aujourd'hui ces réactions. Je veux les rassurer, rassurer les représentants syndicaux que j'ai eu au téléphone, et les élus locaux : British Steel fera la reprise d'Ascoval. British Steel tient ses engagements", a déclaré Bruno Le Maire.

À lire aussi
L'enseigne Casino (illustration). économie
Casino : la maison mère Rallye en procédure de sauvegarde

British Steel est un des groupes sidérurgiques les plus importants de Grande-Bretagne

Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des finances
Partager la citation

Le ministre de l'Économie a ensuite détaillé le montage financier en cours : "Ils ont débloqué aujourd'hui les 5 millions d'euros de fond propre (ce que le précédent repreneur Altifort n'avait pas été capable de faire, British Steel l'a fait aujourd'hui). Ils ont également tenu parole sur le prêt d'actionnaire de 40 millions d'euros (...) Cet engagement il est tenu".

Le ministre rappelle également que British Steel représente déjà une entreprise phare sur le marché de la sidérurgie : "British Steel est un des groupes sidérurgiques les plus importants de Grande-Bretagne. On parle d'un groupe qui emploi plus de 5.000 personnes, qui a des implantations très puissants, qui est un fleuron sidérurgique", affirme-t-il.

Bruno Le Maire insiste également sur le marché de l'acier qui, de façon générale, connaît des difficultés. "Quand tout regarde la situation de tous les groupes sidérurgiques, les difficultés sont partout. C'est le marché de l’acier qui est devenu très difficile". 

Investir en France malgré le Brexit

Il évoque également le Brexit, qui crée une situation complexe en Grande-Bretagne : "Si British Steel a plus de difficultés que les autres groupes en Europe, c'est pour une raison très simple : ses clients, inquiets de l'absence d’accord sur le Brexit, se sont dit 'il y a trop d'incertitudes, il faut qu'on se désengage de British Steel et qu'on se dirige vers d'autres groupes sidérurgiques'".

Alors que le pays outre-Manche est encore dans l'incertitude quant à sa sortie de l'Union européenne, Bruno Le Maire évoque la bonne volonté du groupe britannique en mettant en avant sa volonté d'investir en France, dans le marché unique européen. "C'est la preuve que ce marché unique européen, c'est une protection pour notre industrie, nos ouvriers et nos emplois".

Le gouvernement veut surtout rester positif et ne pas faire perdre espoir aux salariés d'Ascoval. Il déclare s'engager personnellement dans cette affaire. "L'État est engagé depuis le début, je reste engagé aussi. (...) C'est vrai que c'est une bataille de rester un producteur d'acier, mais nous avons décidé de la livrer, et nous la livrerons tous les jours. (...) Je ne crois pas qu'il y a un problème dans le choix du repreneur. Il faut jouer cette offre jusqu'au bout et la faire réussir", conclut le ministre de l'Économie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emploi Bruno Le Maire Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797637119
Ascoval : "British Steel tient ses engagements", assure Bruno Le Maire sur RTL
Ascoval : "British Steel tient ses engagements", assure Bruno Le Maire sur RTL
INVITÉ RTL - Le ministre de l'Économie et des Finances s'est exprimé sur la situation de l'aciérie Ascoval. Cette dernière doit être reprise par le groupe britannique British Steel, qui apparaît déjà en grande difficulté financière.
https://www.rtl.fr/actu/politique/ascoval-british-steel-tient-ses-engagements-martele-bruno-le-maire-sur-rtl-7797637119
2019-05-15 18:39:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/pwjAsfFYtMzXOLEbf3Hj4w/330v220-2/online/image/2019/0219/7796984454_bruno-le-maire-sur-rtl.JPG