1 min de lecture Opposition

Après la "marée populaire", "Emmanuel Macron a gagné par défaut", estime Olivier Mazerolle

ÉDITO - Pour le journaliste politique Olivier Mazerolle, le chef de l'État n'a pas été affaibli par la "marée populaire" de samedi car l'opposition n'est pas parvenue à mobiliser autant de monde que prévu.

Philippe Robuchon et Olivier Mazerolle Le Mag Pol Philippe Robuchon & Olivier Mazerolle
>
Le Mag Pol du 27 mai 2018 Crédit Image : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP | Crédit Média : Olivier Mazerolle,Philippe Robuchon | Durée : | Date : La page de l'émission
104761573555224952563
Clémence Bauduin
Journaliste

"Un petit coefficient". C'est ainsi que le Premier ministre Édouard Philippe qualifie dans le Journal du Dimanche de ce 27 mai la "marée humaine" qu'avait promise Jean-Luc Mélenchon pour les manifestations de la veille. Finalement, ils n'étaient que 30.000 à battre le pavé à Paris, et 100.000 tout au plus au national. 

Objectivement la déferlante annoncée n'était pas au rendez-vous, mais Emmanuel Macron aurait tort de croire qu'il a définitivement gagné la partie. "Emmanuel Macron a gagné par défaut, car 60 organisations politiques syndicales associatives avaient appelé à manifester pour finalement bien peu de monde dans les rues", estime Olivier Mazerolle sur RTL. 


"Édouard Philippe a raison, poursuit-il, le coefficient de la marée était bas, même très bas, principalement d'ailleurs parce que les opposants sont incapables de s'entendre. Mélenchon, Ruffin, Hamon, Besancenot et d'autres ne jouent pas une symphonie mais un concert de casseroles, estime le journaliste. Leur seul point d'accord c'est l'hostilité à Macron, mais ils divergent sur leurs objectifs et pour défiler dans ces conditions, il faut avoir la foi du charbonnier."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Opposition La France insoumise Jean-Luc Mélenchon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793553413
Après la "marée populaire", "Emmanuel Macron a gagné par défaut", estime Olivier Mazerolle
Après la "marée populaire", "Emmanuel Macron a gagné par défaut", estime Olivier Mazerolle
ÉDITO - Pour le journaliste politique Olivier Mazerolle, le chef de l'État n'a pas été affaibli par la "marée populaire" de samedi car l'opposition n'est pas parvenue à mobiliser autant de monde que prévu.
https://www.rtl.fr/actu/politique/apres-la-maree-populaire-emmanuel-macron-a-gagne-par-defaut-estime-olivier-mazerolle-7793553413
2018-05-27 19:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/0C8_quHuSWiwWaJ6QCtWVQ/330v220-2/online/image/2018/0526/7793543665_le-cortege-de-la-maree-populaire-a-paris-le-samedi-26-mai.jpg