2 min de lecture Politique

Alain Juppé : "Tout ce que j'ai fait en politique s'est mal fini"

Le candidat déchu de la primaire de la droite revient sur sa défaite du 27 novembre face à François Fillon. Une défaite dure à encaisser.

Alain Juppé, le maire Les Républicains de Bordeaux
Alain Juppé, le maire Les Républicains de Bordeaux Crédit : SIPA / BEBERT BRUNO
+AmbreDeharoJournaliste
Ambre Deharo

Alain Juppé est en pleine déprime. Son échec cuisant au second tour de la primaire de la droite le 27 novembre dernier, face à François Fillon, lui a laissé un goût plus qu'amère dans la bouche. On imaginait bien que la défaite serait dure à encaisser pour l'ensemble des candidats, mais du fait de son statut de favori pendant longtemps, l'édile bordelais peut en avoir gros sur le cœur. C'est notamment ce que révèle un article du Figaro du 16 décembre. Alain Juppé a été "sonné" par les résultats du second tour de la primaire, et selon son entourage, il n'aurait pas encore "digéré" sa défaite. 

Et son propre aveu à un parlementaire, dans des propos rapportés par le Figaro, l'édile bordelais ne se sent plus d'attaque. "Je n'ai eu qu'une vie de souffrance. Tout ce que j'ai fait en politique s'est mal fini", aurait-il ainsi lâché au téléphone.

Outre la primaire de la droite, Alain Juppé faisant sans doute référence à la grève massive de 1995 et l'affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris, dans laquelle il a été condamné. L'édile bordelais a ainsi marqué les esprits par la contestation de la rue qu'il a engendrée. Devant la pression des syndicats et des salariés, il avait notamment dû renoncer à ce qui devait être son héritage : le plan Juppé sur les retraites et la sécurité sociale. 

À lire aussi
Marine Le Pen lors d'un congrès du Rassemblement national politique
Européennes : le Rassemblement National a des difficultés pour lever des fonds

Pour sa campagne à la primaire de la droite, le maire de Bordeaux avait décidé de se présenter sous un nouveau jour, se voulant garant des acquis sociaux, héritier du gaullisme et d'une droite davantage chiraquienne. Cela n'aura cependant pas suffi. Après sa défaite le 27 novembre, Alain Juppé disait pourtant avoir "tourné la page" et être "passé à autre chose". "J'ai décidé de me retirer de la politique nationale pour l'instant", avait-il notamment déclaré, comme le rapportait Sud Ouest. Visiblement, la page n'est peut être pas encore totalement refermée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Alain Juppé Primaire Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786306113
Alain Juppé : "Tout ce que j'ai fait en politique s'est mal fini"
Alain Juppé : "Tout ce que j'ai fait en politique s'est mal fini"
Le candidat déchu de la primaire de la droite revient sur sa défaite du 27 novembre face à François Fillon. Une défaite dure à encaisser.
https://www.rtl.fr/actu/politique/alain-juppe-tout-ce-que-j-ai-fait-en-politique-s-est-mal-fini-7786306113
2016-12-16 12:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TjSm07a5894FL_zCaDYeVg/330v220-2/online/image/2016/0321/7782462790_alain-juppe-le-maire-les-republicains-de-bordeaux.jpg