1 min de lecture Immigration

Alain Duhamel : "Sur les migrants, Sarkozy est offensif sur le ton, dur sur le fond et alarmiste sur le climat"

REPLAY - Le président des Républicains a livré ce jeudi dans "Le Figaro" une interview très décriée par la gauche.

La Semaine Politique - Duhamel La semaine politique d'Alain Duhamel Alain Duhamel iTunes RSS
>
Alain Duhamel : "Sur les migrants, Sarkozy est offensif sur le ton, dur sur le fond et alarmiste sur le climat" Crédit Image : Damien Rigondeaud | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
La Semaine Politique - Duhamel
Alain Duhamel Journaliste RTL

Les propos de Nicolas Sarkozy sur les réfugiés ont été pilonnés par la gauche ce jeudi 10 septembre après la parution de son interview dans Le Figaro. Lors de cet entretien, le président des Républicains, est "très offensif sur le ton, très dur sur le fond et très alarmiste sur le climat". Sur le ton, il ne passe rien à François Hollande et ne lui reconnaît aucun mérite.

Sur le fond, il se distingue du Front national dans la mesure où il reconnait que l'on doit respecter le droit d'asile politique. Pour le reste, il mutiplie essentiellement des restrictions dans toutes les directions : il veut différencier les réfugiés victimes de guerre, avec la création d'un statut spécial, de ceux qui sont victimes de persécutions politiques, il multiplie les obstacles à la mise en place de quota... Sur le climat, il est clairement apocalyptique, jugeant que toute l'immigration que connaît actuellement l'Europe finira en France. Ce qui est peu en vérité peu probable.

Il tend un piège au gouvernement

Alain Duhamel
Partager la citation

Avec ses prises de positions, Nicolas Sarkozy donne le ton dans son parti. Il veut dissuader ses électeurs et sympathisants de regarder vers le Front national en ce qui concerne l'immigration. Vis-à-vis du gouvernement, il s'agit de le contraindre  à prendre plus résolument position en faveur des demandeurs d'asile pour s'opposer davantage à eux.

Pourtant, au vu du sondage publié ce jeudi, qui montre qu'Alain Juppé creuse franchement l'écart avec le président du parti, la "méthode Sarkozy" ne lui garantit pas la victoire.

Ne pas tirer de conclusions trop vite des sondages

Alain Duhamel
Partager la citation
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Immigration Réfugiés Affaire Sarkozy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants