1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Penelope Fillon : son avocat explique l'extrait diffusé par "Envoyé Spécial"
2 min de lecture

Penelope Fillon : son avocat explique l'extrait diffusé par "Envoyé Spécial"

INVITÉ RTL - Me Pierre Cornut-Gentille défend sa cliente Penelope Fillon, ayant affirmé dans une interview en 2007 n'avoir "jamais été l'assistante de son mari". Une phrase sortie de son contexte, selon l'avocat.

Penelope Fillon en décembre 2016 à Sablé-sur-Sarthe
Penelope Fillon en décembre 2016 à Sablé-sur-Sarthe
Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Penelope Fillon : son avocat explique l'extrait diffusé par "Envoyé Spécial"
04:20
Julien Absalon
Julien Absalon

C'est une petite phrase qui a des effets dévastateurs. Dans une interview accordée en mai 2007 à l'hebdomadaire britannique The Sunday Telegraph, et qui sera diffusée en partie ce jeudi 2 février par Envoyé Spécial sur France 2, Penelope Fillon déclarait : "Je n'ai jamais été l'assistance de mon mari". Une sortie qui fait désordre, en pleine enquête pour soupçons d'emplois fictifs. Malgré tout, l'avocat Me Pierre Cornut-Gentille assure au micro de RTL que cela ne remet pas en cause la défense de sa cliente. Selon lui, ces propos ont été "isolés" de leur "contexte".

L'avocat explique que la Galloise de naissance avait prononcé cette phrase peu après la nomination de François Fillon à Matignon. Il considère alors que la presse anglaise cherchait surtout à faire un parallèle entre Penelope Fillon et Cherie Blair, la femme de l'ancien premier ministre britannique Tony Blair. "Ce qui intéressait la presse britannique, c'était de savoir si la femme du premier ministre français avait de près ou de loin des ressemblances avec Cherie Blair. [...] C'était l'esprit dans lequel elle répondait, dans lequel elle était interrogée. Elle a voulu précisément souligner et faire valoir qu'elle était le contraire de Cherie Blair", détaille Me Pierre Cornut-Gentille. Cherie Blair, avocate de profession, s'est notamment distinguée pour ses activités personnelles mais aussi pour son engagement politique actif auprès de son époux.

La rédaction vous recommande

"Elle n'a jamais voulu se mettre dans la lumière et elle a voulu insister sur le fait qu'elle n'avait jamais joué un rôle politique publique. Si on isole cette phrase, on ne comprend effectivement pas ce qu'elle signifie, ou on pense qu'elle est imprécise ou pas exacte. En réalité, son souci était de faire comprendre que sa personnalité n'avait rien à voir avec celle de la femme du premier ministre britannique de l'époque", ajoute l'avocat.

En outre, après les six heures de l'audition menée lundi par les enquêteurs du parquet national financier, l'avocat évoque l'état d'esprit de sa cliente : "C'est une situation très désagréable pour elle. C'est d'autant plus éprouvant que c'est une femme qui a toujours été extrêmement discrète et qui n'a jamais voulu être, d'une manière ou d'une autre, dans la lumière. Elle fait front et fait face très courageusement".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/