1 min de lecture Affaire Bygmalion

Affaire Bygmalion : "On est responsable de la campagne que l'on mène", dit Bruno Le Maire

LA PETITE PHRASE - Le député UMP et candidat à la présidence du parti estime qu'un candidat ne peut ignorer l'état de ses comptes de campagne. Nicolas Sarkozy et l'affaire Bygmalion sont directement visés.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Bruno Le Maire : "Il y a beaucoup de zones d'ombre sur les écoutes de Nicolas Sarkozy" Crédit Image : Damien Rigondeaud / RTL.fr | Crédit Média : Jean-Michel Aphatie | Durée : | Date : La page de l'émission
Etienne Baldit
Etienne Baldit
Journaliste RTL

Alors que Nicolas Sarkozy a été mis en examen pour "corruption active" dans la nuit de mardi à mercredi 2 juillet, l'ancien président de la République reste au cœur d'un autre dossier embarrassant : l'affaire Bygmalion. Un système de fausses factures payées par l'UMP, afin de masquer le dépassement des comptes de campagne du candidat Sarkozy en 2012.

Et Bruno Le Maire n'est pas franchement venu au secours de l'ancien chef de l'État sur ce dossier, mercredi. "Je pense qu'on est toujours responsable de la campagne que l'on mène, sous tous ses aspects", a-t-il lâché au micro de Jean-Michel Aphatie.

Façon de dire que Nicolas Sarkozy ne pouvait pas ignorer la dérive de ses comptes de campagne : 17 millions d'euros auraient ainsi été dissimulés, selon Mediapart.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Affaire Bygmalion UMP Nicolas Sarkozy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants