2 min de lecture Gérald Darmanin

Additions à 200 euros" : LR dénonce "l'obscénité" de Gérald Darmanin

Le ministre de l'Action et des Comptes publics a suscité la polémique lors d'un discours tenu à la Sorbonne, en tentant d'expliquer pourquoi le gouvernement se devait de comprendre les "gilets jaunes".

>
Gérald Darmanin s'explique sur ses propos Crédit Image : ERIC PIERMONT / AFP | Crédit Média : Franck Antson | Durée : | Date :
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Ce sont des propos qu'il risque bien de regretter. Jeudi 22 novembre, Gérald Darmanin assistait à la 13e édition des États de la France, à la Sorbonne. Au cours de ce rendez-vous annuel d'investisseurs étrangers, le ministre de l'Action et des Comptes a alors pris la parole. 


Il a mis en garde contre un "Brexit intérieur", conséquence d'une société française fracturée qui a éclaté au grand jour avec le mouvement des "gilets jaunes" : "Si nous ne voulons pas être dans le Brexit intérieur (...), nous devons tous intégrer et pas seulement expliquer, mais entendre et comprendre, ce que c'est de vivre avec 950 euros par mois quand les additions dans les restaurants parisiens tournent autour de 200 euros lorsque vous invitez quelqu'un et que vous ne prenez pas de vin", a lancé le ministre. 

Une déclaration qui a immédiatement provoqué un tollé. Sur les réseaux sociaux, la "totale déconnexion" de Gérald Darmanin a été pointée du doigt. Sur le plan politique, les réactions ne se sont pas fait attendre. 

"Difficile de tolérer une telle obscénité alors que la majorité des Français font leurs courses à 10 euros près", a fustigé l'ancien parti du ministre, Les Républicains. "Très adroit de la part de Gérald Darmanin d’expliquer qu’il consomme en 1 repas ce que certains "gilets jaunes" mettent 1 semaine à gagner. Il ne s’agit pas seulement pour eux d’une question fiscale mais d’être respectés", a ajouté Julien Aubert, secrétaire général adjoint du parti de droite. 

Une "élite totalement hors-sol" pour Ménard

À lire aussi
Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics environnement
Budget 2021 : Gérald Darmanin présentera un budget vert, une première mondiale

"Marie-Darmanin-Antoinette : qu'ils mangent de la brioche", a de son côté ironisé le député du Rassemblement national Gilbert Collard. "Moi, ministre du budget, je prends chaque jour entrée, plat, dessert, café gourmand et un bon Bordeaux. Je réalise que tout augmente car l’addition n’est jamais inférieure à 200€. Je comprends donc les Français qui souffrent", a tweeté le vice-président du groupe RN au conseil régionale d'Ile-de-France Jean-Lin Lacapelle. Robert Ménard a de son côté dénoncé une "élite totalement hors-sol".

"Et vous, pensez-vous urgent : a) d'indexer le cours de la truffe sur le SMIC ? b) de supprimer la TVA sur le caviar ?", a demandé sur Twitter la députée de la France insoumise Mathilde Panot, en ajoutant le hashtag #AidonsDarmanin. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gérald Darmanin Gouvernement Gilets jaunes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants