1 min de lecture Gérald Darmanin

Gérald Darmanin parle de ces repas au restaurant "200 euros l'addition"

Dans un discours à la Sorbonne, le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin a parlé des "additions dans les restaurants parisiens (...) autour de 200 euros".

>
Gérald Darmanin s'explique sur ses propos Crédit Image : ludovic MARIN / AFP | Crédit Média : Franck Antson | Durée : | Date :
Marie Sasin
Marie Sasin
et AFP

En pleine contestation des "gilets jaunes", les propos risquent de heurter. À l'occasion d'un discours à la Sorbonne à Paris, jeudi 22 novembre, le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin a expliqué qu'il ne voulait pas d'un "Brexit intérieur" en France.

Mais il a également parlé du prix des restaurants parisiens. "Si nous ne voulons pas être dans le Brexit intérieur (...), nous devons tous intégrer et pas seulement expliquer, mais entendre et comprendre, ce que c'est de vivre avec 950 euros par mois quand les additions dans les restaurants parisiens tournent autour de 200 euros lorsque vous invitez quelqu'un et que vous ne prenez pas de vin".


Dans ces conditions, "qui peut croire que nous vivons dans la même société ?", a-t-il ajouté en appelant à "écouter et entendre la détresse identitaire, sociale, qui n'est pas fondée que sur une question de pouvoir d'achat".

Ne pas sous-estimer les "gilets jaunes"

"Je ne suis pas de ceux qui considèrent que ceux qui manifestent sont des victimes", a dit le ministre. Gérald Darmanin a aussi souligné qu'il ne fallait pas sous-estimer le mouvement des "gilets jaunes".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gérald Darmanin Gilets jaunes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants