1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. 5G près des écoles : "Le problème sanitaire n'existe pas actuellement", selon Barbara Pompili
1 min de lecture

5G près des écoles : "Le problème sanitaire n'existe pas actuellement", selon Barbara Pompili

INVITÉE RTL - Selon la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili, "le problème sanitaire n'existe pas actuellement pour la 5G", elle n'est donc pas contre leur déploiement près des écoles à l'heure actuelle.

Barbara Pompili, le 16 septembre 2020
Barbara Pompili, le 16 septembre 2020
Crédit : Ludovic MARIN / AFP
5G près des écoles : "Le problème sanitaire n'existe pas actuellement", selon Barbara Pompili
14:25
5G près des écoles : "Le problème sanitaire n'existe pas actuellement", selon Barbara Pompili
14:25
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto
Animateur

La maire de Nantes ne veut pas d'antennes 5G à proximité des écoles. Pour le moment, celles qui sont à moins de 100 mètres ne sont pas allumées au titre du principe de précaution. Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, a évoqué cette situation mercredi 21 avril sur RTL.

"Il faut qu'on regarde les faits scientifiques. L'Anses (Agence Nationale Sécurité Sanitaire) a sorti un rapport qui dit qu'il n'y a pas de risques nouveaux de la 5G par rapport à la 4G sur les fréquences habituellement utilisées", a rappelé la Barbara Pompili. La ministre de la Transition écologique n'est donc pas contre leur déploiement près des écoles à l'heure actuelle.

"Tenons-nous aux faits. Il faut traiter la 5G de la même manière", que la 4G et la 3G. "Le problème sanitaire n'existe pas actuellement pour la 5G. On se pose des questions sur les 26 GHz, donc ça on va regarder mais pour l'instant ces fréquences ne sont pas du tout utilisées", dit-elle.

"Essayons de sortir des préjugés et regardons les faits. Par contre, d'un point de vue environnemental, occupons-nous de la sobriété numérique parce que c'est en achetant et en fabriquant plein de téléphones portables et d'ordinateurs qu'on crée le plus de gaz à effet de serre", ajoute la ministre. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/