2 min de lecture Le grand Jury

40 ans du "Grand Jury" : replongez dans les archives de RTL

DIAPORAMA - Il y a 40 ans jour pour jour, Simone Veil était la première invitée de l'émission politique de référence de RTL, en tant que présidente du Parlement européen.

Benjamin Sportouch - Le Grand Jury Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
Simone Veil au Grand Jury Crédits : RTL | Date : 07/10/2020
10 >
Simone Veil au Grand Jury Crédits : RTL | Date : 07/10/2020
Valéry Giscard d'Estaing au Grand Jury Crédits : RTL | Date : 07/10/2020
François Mitterrand au Grand Jury, le 24 avril 1981 Crédits : RTL | Date : 07/10/2020
Jacques Chirac au Grand Jury, le 23 avril 1981 Crédits : RTL | Date : 07/10/2020
Robert Badinter au Grand Jury, le 5 juillet 1982 Crédits : RTL | Date : 07/10/2020
Nicolas Sarkozy au Grand Jury, le 12 mai 1992 Crédits : RTL | Date : 07/10/2020
Lionel Jospin au Grand Jury, le 12 septembre 1983 Crédits : RTL | Date : 07/10/2020
Édith Cresson au Grand Jury Crédits : RTL | Date : 07/10/2020
Georges Marchais au Grand Jury Crédits : RTL | Date : 07/10/2020
Jean Marie Le Pen au Grand Jury, le 21 avril 1988 Crédits : RTL | Date : 07/10/2020
1/1
La page de l'émission
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Le grand oral du dimanche. Le 7 octobre 1980, la présidente du Parlement européen Simone Veil répondait aux questions des journalistes dans le cadre de l'émission Le Grand Jury. Depuis, les ténors de la vie politique française et les chefs d'entreprise se sont succédé au micro pour répondre aux questions des journalistes et aux interrogations des Français.

Valéry Giscard d'Estaing, François Mitterrand, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, François Hollande... Le Grand Jury s'est imposé au fil des émissions et des années comme un passage obligé pour les politiques sous la Vème République. 

François Hollande qui est l'invité de l'émission dimanche 11 octobre se souvient de son premier passage dans Le Grand Jury, le 11 mars 1990. "C'était un moment impressionnant. Je me suis réécouté et j'ai trouvé que j'avais une voix un peu sentencieuse, de ce jeune parlementaire qui arrive et qui sait déjà tout", explique-t-il en esquissant un sourire. 

C'est là qu'on sait si vous êtes à la hauteur de votre tâche sur le plan médiatique

Roselyne Bachelot, ministre de la Culture
Partager la citation

Au micro de RTL, Nicolas Sarkozy confie "avoir dû attendre le début des années 90" avant d'être invité de l'émission. "Je voulais être invité du Grand Jury. C'était une consécration, un honneur. On entrait dans la cour des grands". Quant à Jean-Pierre Raffarin, l'ancien premier ministre nous partage son meilleur souvenir de l'émission. "La dernière fois que j'étais invité de l'émission (le 9 octobre 2019, ndlr) j'étais en face de mon petit-fils qui se trouvait dans le public. Il assistait en direct à sa première émission de télévision".

À lire aussi
Renaud Museiler, invité du Grand Jury Le grand Jury
Coronavirus : Muselier veut le vaccin obligatoire contre la grippe pour les plus de 65 ans et les soignants

La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, décrit un exercice incontournable dans la vie d'un membre du gouvernement. "C'est là qu'on est adoubé, qu'on sait si vous êtes à la hauteur de votre tâche sur le plan médiatique", raconte-t-elle à RTL. 

Sentiment partagé par Jean-Michel Blanquer. Le ministre de l'Éducation se souvient qu'à la fin de l'émission, "vous voyez au nombre de messages que vous recevez sur votre téléphone, le nombre de personnes qui vous ont écouté et surtout si vous avez plus ou moins réussi l'exercice".

C'est une émission à laquelle il faut arriver aiguisé et à l’affût

Yannick Jadot, député européen EELV
Partager la citation

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a lui été invité du Grand Jury, lorsqu'il était député La République En Marche. "J'ai grandi en m'intéressante à la politique et à l'actualité. Cette émission a toujours été la grande messe politique. C'est un souvenir personnel parce que je la regardais avec mon père qui est malheureusement décédé depuis quelques années. Il était aussi très engagé et intéressé par la politique".

Yannick Jadot se souvient lui d'un "exercice difficile". "Les journalistes qui vous interrogent ne vous laissent pas dérouler votre programme et vos propositions. Ils vous interpellent et vous challengent en permanence sur vos idées. C'est une émission à laquelle il faut arriver aiguisé et à l’affût", explique-t-il.

"Un rite de passage" donc comme l'explique Benjamin Sportouch chef du service politique de RTL. "Aujourd'hui, c'est un peu le tweet qui rythme la vie politique française, et là, on a une heure pour interviewer un invité, c'est un luxe. Ça permet d'aller chercher les contradictions et les failles des invités", conclut-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le grand Jury Diaporama
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants