1 min de lecture François Hollande

Pacte de responsabilité : "les allocations familiales ne vont pas diminuer" selon Touraine

La ministre de la santé a affirmé que le pacte de responsabilité ne provoquerait pas la diminution des allocations familiales, mais que les financements devaient être trouvés ailleurs qu'auprès des entreprises.

La caisse d'allocations familiales de Montpellier, le 2avril 2013.
La caisse d'allocations familiales de Montpellier, le 2avril 2013. Crédit : PASCAL GUYOT - AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La ministre des Affaires sociales Marisol Touraine a assuré ce mercredi 15 janvier que les allocations familiales ne diminueraient pas avec le pacte de responsabilité qui vise à supprimer les cotisations familiales payées par les entreprises, les financements devant être trouvés ailleurs.

Interrogée sur le risque de voir les allocations familiales diminuer avec ce pacte, la ministre a répondu "non" sur BFM TV/RMC, ajoutant: "il y aura le maintien du financement de la politique familiale".

Pas de remise en cause de la politique famililale, assure Touraine

"Les prestations, la politique familiale, elle est maintenue. Ce qu'a dit le président de la République hier, c'est que cette politique familiale, qui est une politique importante pour notre pays (...) il n'y a pas de raison que ce soient les entreprises qui apportent leur financement puisqu'il y a des parents qui ne sont pas salariés", a indiqué Touraine. "En revanche, est-ce que cela doit remettre en question la politique elle-même, la réponse est clairement non".

"Pas de changement politique"


"La question à laquelle nous devons apporter des réponses et la discussion est engagée avec l'ensemble des partenaires, c'est d'où va venir l'argent concrètement pour financer cette politique familiale", a poursuivi la ministre.
Interrogée sur la piste d'une modulation des allocations familiales en fonction des revenus, elle a répondu qu'"aujourd'hui la question ne se pose pas".
Sur la tonalité de la conférence de presse de François Hollande la veille, elle a salué "un président de l'emploi" qui a "tenu un discours de rassemblement, de mobilisation" et assuré qu'il n'y avait "pas de changement de politique", mais "une accélération, une amplification".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Hollande Allocations familiales Finances
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants