3 min de lecture Climat

Paris : quels sont les 3 principaux objectifs du plan Climat ?

ÉCLAIRAGE - Lundi 20 novembre, le Conseil de Paris a voté le plan Climat, présenté début novembre par la mairie de Paris. Riche de 500 mesures, il vise à faire de la capitale "une ville 100% énergies renouvelables en 2050."

La Conseil de Paris vote le plan Climat lundi 20 novembre 2017.
La Conseil de Paris vote le plan Climat lundi 20 novembre 2017. Crédit : JOEL SAGET / AFP
Sarah Belien
Sarah Belien
Journaliste RTL

Il est présenté comme une mise en œuvre concrète des engagements pris par la France lors de la COP21. Le plan Climat, composé de 500 mesures, a été voté lundi 20 novembre par le Conseil de Paris. Initialement présenté le 6 novembre par l'adjointe écologiste Célia Blauel, ce plan souhaite faire de Paris "un territoire 100% énergies renouvelables en 2050".

Depuis l'accord conclu en 2015 dans la capitale, Paris semble s'installer comme la capitale mondiale dans la lutte contre le réchauffement climatique. La 23e conférence de Bonn n'avait pas commencé que Paris a accueilli le sommet C40 Cities Climate, pendant lequel 12 métropoles mondiales se sont engagées à acheter propre et tendre vers le zéro émission d'ici 2030.

Emmanuel Macron avait également annoncé dans l'été la tenue d'un second sommet mondial en décembre prochain afin de prendre de "nouvelles actions pour le climat". Enfin, la COP23 touche à sa fin, et voilà que Paris expose son nouveau plan climat-air-énergie territorial (PCAET) de future ville durable.

À lire aussi
Météo : le beau temps s'installe en France pour le début des vacances (ville de Biarritz, illustration) météo
Les actualités de 12h30 - Météo : le beau temps s'installe en France pour le début des vacances

1. Une transition énergétique 100% renouvelable

L'une des principales mesures de ce plan climat porte sur la production et la consommation d'énergie. Paris veut produire localement 20% d'énergies renouvelables d'ici 2050. Elle souhaite y parvenir grâce à une importante centrale solaire thermique (entre 5.000 et 10.000 m²) dans le bois de Vincennes ainsi que par la couverture de 20% des toits parisiens par des installations solaires. Aussi, par l'installation d'un puits géothermique situé à Bercy.

L'objectif sur la consommation en énergie serait de la réduire de moitié d'ici 2050 également. Le plan précise l'éco-rénovation d'un million de logements et plus de 50 millions de mètres carré de commerces, bureaux, hôtels et équipements publics.

Cela passerait aussi par la rénovation des équipements publics les plus énergivores qui comprendrait 300 écoles, 40 collèges et 15 piscines. Concernant les bâtiments neufs construits dans la capitale, tous seront bas-carbone et à énergie positive.

2. Une mobilité propre et partagée

La mesure phare dans le chapitre des mobilités est l'ambition de Paris de devenir la capitale 100% cyclable d'ici 2020, ce qui passera donc par la création de voies cyclables partout. La ville souhaite aussi disposer de transports en commun décarbonés d'ici 2025, comme les bus électriques, notamment sur les voies les plus polluées de la capitale.

Également, Paris veut réguler la circulation afin d'améliorer la qualité de son air. Est en cours de discussion, avec la Métropole du Grand Paris, l'extension de la zone de circulation restreinte (ZCR) au niveau métropolitain d'ici 2030. Quelques mesures de cet axe ont déjà était dévoilées par Anne Hidalgo comme l'objectif zéro diesel en 2024 et le zéro véhicule essence d'ici 2030.

Toujours dans la volonté d'améliorer la qualité de l'air, des réglementations visent à accompagner le renouvellement des équipements de chauffage à bois polluant. Cela passerait par la création d'un fonds air-bois métropolitain à destination des particuliers d'ici 2020. Le plan vise également à tendre vers le zéro chauffage au fioul en 2030.

3. Lutter contre la précarité énergétique

Créer un pacte territorial de lutte contre la précarité énergétique, qui représente les personnes n'ayant pas accès dans leur lieu de vie aux sources d'énergie nécessaires à la satisfaction de leurs besoins primaires. En créant un partenariat avec les acteurs du territoire, la capitale veut réduire de 20% la précarité énergétique. Pour favoriser l'accès à l'eau potable pour tous dans la ville, 40 nouvelles fontaines supplémentaires verront le jour dans l'espace public.

La ville souhaite également encourager l'émergence de lieux de télétravail en créant des lieux dédiés dans des bâtiments publics mais également des immeubles privés partout dans la métropole. Dans la même logique, le plan veut la création de 20.000 à 35.000 emplois locaux et non délocalisables, et ainsi limiter les importants déplacements nécessitant la voiture.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Climat Paris Anne Hidalgo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791045255
Paris : quels sont les 3 principaux objectifs du plan Climat ?
Paris : quels sont les 3 principaux objectifs du plan Climat ?
ÉCLAIRAGE - Lundi 20 novembre, le Conseil de Paris a voté le plan Climat, présenté début novembre par la mairie de Paris. Riche de 500 mesures, il vise à faire de la capitale "une ville 100% énergies renouvelables en 2050."
https://www.rtl.fr/actu/meteo/paris-quels-sont-les-3-principaux-objectifs-du-plan-climat-7791045255
2017-11-21 08:25:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/YQHu7vcsteREuyS8SiqRcg/330v220-2/online/image/2015/0831/7779565562_000-par8220904.jpg