1. Accueil
  2. Actu
  3. Météo
  4. Climat : les émissions de gaz à effet de serre repartent à la hausse
1 min de lecture

Climat : les émissions de gaz à effet de serre repartent à la hausse

Après trois ans de stabilité, les émissions de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique, ont recommencé à augmenter en 2017.

Les émissions de gaz à effet de serre repartent notamment en Chine
Les émissions de gaz à effet de serre repartent notamment en Chine
Crédit : AFP
Climat : les émissions de gaz à effet de serre repartent à la hausse
00:01:44
Virginie Garin & Loïc Farge

C'est une très mauvaise nouvelle pour le climat, révélée lundi 13 novembre par le Global Carbon Project (groupement international de chercheurs sur le climat). Les émissions mondiales de gaz à effet de serre, issues des énergies fossiles, sont reparties à la hausse en 2017. Cela a jeté un froid à la conférence climat de l'ONU (COP23) à Bonn, en Allemagne.

Les émissions mondiales étaient stables depuis trois ans. Il y a même des pays en Europe qui les ont réduites de façon assez spectaculaire, comme le Royaume-Uni. Et voilà qu'elles repartent à la hausse, surtout en Chine.

C'est la croissance chinoise, qui s'était un peu tassée depuis trois ans, qui redémarre. Pour fabriquer des produits, il faut de l'énergie et ça pollue. Pourtant, les Chinois ont fait de gros efforts. Ils ferment des centrales à charbon, ils construisent des éoliennes à tour de bras, mais ça ne suffit pas.

Prendre des décisions radicales

Lundi, dans les colonnes du Monde, 15.000 scientifiques du monde entier ont lancé un appel aux gouvernements pour qu'ils prennent des décisions plus radicales. Si on veut arriver à limiter le réchauffement aux fameux deux degrés, il faut que la courbe des émissions de gaz à effet de serre s'inverse dans les trois ans. Ensuite, il sera trop tard, car ces gaz s'accumulent dans l'atmosphère.

À lire aussi

Si on commence à les réduire dans dix ans, tout ce qui va s'accumuler avant va entraîner une hausse de la température (entre trois et quatre degrés avant la fin du siècle). Cela veut dire plus de tempêtes, de sécheresses et de canicules.

Le climat a déjà changé. On s'en rend compte aujourd'hui. C'est parce que la température moyenne a déjà augmenté d'un degré depuis deux siècles (un petit degré). Imaginez avec trois ou quatre degrés en plus : le scénario sera assez catastrophique, surtout pour les pays du Sud, les plus touchés.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.