1. Accueil
  2. Actu
  3. Météo
  4. Climat : il n'y a jamais eu autant de gaz carbonique dans l'atmosphère
1 min de lecture

Climat : il n'y a jamais eu autant de gaz carbonique dans l'atmosphère

Le taux de CO2 dans notre atmosphère a atteint un niveau jamais vu depuis des millions d'années. Un record qui prouve que le climat se dérègle de plus en plus vite.

Pollution de l'air à Paris, le 23 janvier 2017
Pollution de l'air à Paris, le 23 janvier 2017
Crédit : SIPA
Climat : il n'y a jamais eu autant de gaz carbonique dans l'atmosphère
01:47
Climat : il n'y a jamais eu autant de gaz carbonique dans l'atmosphère
01:49
Virginie Garin & Loïc Farge

À l'époque romaine, au temps de Vercingétorix, le taux de gaz carbonique dans l'air était de 280 PPM (c'est l'unité de mesure). Il est resté le même jusqu'au début de l'ère industrielle. Puis l'homme s'est mis à faire brûler du pétrole et du charbon. En 1970, le taux est passé à plus de 300. Lundi 24 avril, il a atteint 410. Cette progression exponentielle correspond à la courbe de ce que les pays émettent pour se chauffer, pour faire rouler les voitures, pour les usines. Ce gaz dans l'air retient sur Terre la chaleur du soleil ; c'est lui qui dérègle le climat.

À ceux qui ne croient toujours pas que l'homme est responsable du réchauffement, les chercheurs américains, auteurs de ces calculs, disent qu'ils sont complètement irresponsables. Déjà avec de telles concentrations, la planète s'est réchauffée d'un degré. Si nous continuons a émettre autant de CO2, il faudra faire avec 3 ou 4 degrés en plus avant la fin du siècle.

Il y a quand même des raisons d'espérer. L'accord de Paris et les actions devraient finir par porter leurs fruits. Mais ces chiffres rappellent que le travail est énorme. Les chercheurs ont réussi à montrer que le taux de CO2 n'avait jamais été aussi élevé depuis 1 million d'années. C'est fascinant. Pour le savoir, ils ont analysé de l'air de l'époque, qu'ils ont retrouvé emprisonné dans la glace. Il y a dans les glaciers de minuscules bulles qui permettent de connaître exactement la composition de l'air que respirait, par exemple, nos ancêtres Cro-Magnon. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/