2 min de lecture Viol

Vienne : 3 mois de prison avec sursis pour un homme qui a violé une ponette

Un jeune homme de 25 ans avait violé une ponette lors du premier confinement. Il vient d'être condamné à trois mois de prison avec sursis et deux ans de soins par le tribunal correctionnel de Poitiers.

Un poney (illustration)
Un poney (illustration) Crédit : ARDEA/MARY EVANS/SIPA
Marie Gingault
Marie Gingault

Le tribunal correction de Poitiers (Vienne), a condamné vendredi 30 octobre un jeune homme de 25 ans pour "sévices de nature sexuelle envers un animal". En effet, le prévenu avait violé une ponette dans un pré de Chiré-en-Montreuil en avril dernier. 

Trois mois de prison avec sursis et une obligation de soins pendant deux ans ont été requis à l'encontre d'un jeune homme de 25 ans, déjà condamné pour agression sexuelle dans une autre affaire, indique France Bleu Poitou. Ce dernier avait violé une ponette de 28 ans le 26 avril dernier, lorsque l'animal broutait dans son pré. Des promeneurs avaient alors donné l'alerte.

Lors de l'audience, le prévenu a été décrit comme une personne ne sachant ni lire, ni écrire et qui n'a aucune vie affective, précise La Nouvelle République. "Il a expliqué ça comme un rapport sexuel classique, ce qui n’est pas le cas en matière de zoophilie", a expliqué maître Laurent Sillard, l’avocat du propriétaire de Câline, la ponette. 

Il voulait simplement voir ce que ça faisait de faire l’amour

Avocate du prévenu.
Partager la citation

De son côté, l’avocate du jeune homme a plaidé en faveur de son client : "Sa personnalité n’est ni perverse, ni zoophilique. Les faits ont été commis pendant le confinement. Il a eu un ras-le-bol, il voulait simplement voir ce que ça faisait de faire l’amour", a-t-elle déclaré. 

À lire aussi
Un agent de la police nationale (illustration) police
Hauts-de-Seine : un policier suspecté de faire partie d'un réseau pédocriminel

Si le prévenu a exprimé sa honte et ses regrets, pour le président du tribunal il s'agissait d'un viol prémédité. En effet, le jeune homme a raconté avoir emmené un préservatif sur lui, alors qu'il était censé, ce jour-là, être parti faire du sport. Plusieurs témoignages viennent étayer cette théorie. Des passants affirment avoir aperçu le jeune homme rôder autour du pré de Câline quelques jours avant les faits.

"L'animal, prénommé Câline, est âgé de 28 ans, un grand âge pour un poney. Si on rapporte à l'homme, elle aurait plus de 80 ans. Elle est sourde, vieille et ne méritait vraiment pas ça" a poursuivi le conseil, relatent nos confrères de France Bleu. En outre, le prévenu avait déjà été condamné à deux mois de prison avec sursis pour complicité d'agression sexuelle en février dernier.

Aux trois mois de prison avec sursis et à l'obligation de soin pendant deux ans, s'ajoute une indemnité de 150 euros à verser aux parties civiles soit l’association Equipaix et le refuge SPA de Poitiers.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Viol Animaux Vienne
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants