1 min de lecture Finistère

VIDÉO - Une mine de plus de 900 kilos neutralisée dans la rade de Brest

Une opération de déminage a eu lieu mardi 15 septembre au large de Brest. La mine pesait 970 kg.

Une vue du musée de la Marine de Brest
Une vue du musée de la Marine de Brest Crédit : AFP / Archives, Fred Tanneau
Aude Solente

970 kilogrammes. C'est le poids de la mine qui a été neutralisée à Brest ce mardi 15 septembre. Découverte à la fin du mois d'août, dans le port de commerce, cette mine marine allemande datant de la Seconde Guerre mondiale représentait une menace importante pour les habitants et les bâtiments des quartiers avoisinants.

Après plusieurs semaines de préparation, les démineurs de la sécurité civile de Guipavas, dans le Finistère, et les plongeurs-démineurs de la Marine nationale étaient prêts pour le pétardage. Comme le rapporte Ouest France, une zone de sécurité d'un rayon de 360 mètres avait été prévue à cet effet et la circulation, dans le secteur, était interdite. 


Du fait de ses 800 kilogrammes d'explosifs, la mine a dû être déplacée et contre-minée en mer. C'est ce qu'expliquait Pierre-Nicolas Douay, chef de centre du déminage, à France 3 :"Du fait de son calibre important, on ne peut pas traiter cette mine sur son lieu de découverte ni la ramener à terre.On doit la déplacer pour qu'elle soit contre-minée par la Marine". 


Et c'est bien ce qui a été fait, mardi, à 18h15. L'explosion a provoqué un tremblement de terre de magnitude 2.8 et des gerbes d'eau hautes de plusieurs dizaines de mètres. En centre-ville, les Brestois n'ont rien ressenti, mais sur la rive-droite la secousse n'est pas passée inaperçue. "Je viens de la sentir à Recouvrance, ça tremble chez moi" témoignait ainsi un internaute sur Twitter. Sur le réseau social, bon nombre sont les internautes qui ont souligné le côté exceptionnel de la scène.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Finistère Brest Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants