1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Val-de-Marne : une synagogue menacée dans une lettre anonyme
1 min de lecture

Val-de-Marne : une synagogue menacée dans une lettre anonyme

Cinq jours après l'incendie d'une épicerie casher à Créteil, une lettre de menaces a été envoyée au centre communautaire juif de Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne).

La police monte la garde devant la synagogue Nazareth à Paris en octobre 2012 (photo d'illustration).
La police monte la garde devant la synagogue Nazareth à Paris en octobre 2012 (photo d'illustration).
Crédit : LIONEL BONAVENTURE / AFP
Nicolas Skopinski

C'est une lettre qui inquiète la communauté juive de Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne). Un papier chiffonné sur lequel de grandes lettres bleues écrites au feutre assènent : "Sale juifs de bâtards Hitler vaincra". Au-delà de cette phrase antisémite, un deuxième feuillet contient une menace qui fait directement référence à l'incendie de l'épicerie casher de Créteil, dans la nuit de lundi à mardi 9 janvier. 

"Nous engageons toute personne à faire attention, mais je ne veux pas qu’on recommence à vivre dans la peur", a assuré au Parisien Michel Dluto, président du centre communautaire où a été adressée la lettre. Et de poursuivre : "Certes quelqu’un essaye visiblement de nous faire peur après les faits de Créteil, mais ça peut être l’acte d’une personne isolée. S’il s’agissait de la même personne qu’à Créteil, il serait venu."

Une plainte a été déposée et la Préfecture a promis à la communauté des mesures de sécurité, qui s'ajouteront aux patrouilles de la police municipale.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire