1 min de lecture Faits divers

Val-de-Marne : une ado de 16 ans séquestrée et contrainte à se prostituer

VU DANS LA PRESSE - Cinq personnes sont soupçonnées d'avoir participé à la séquestration d'une adolescente de 16 ans dans une cité de Gentilly. Elle aurait été contrainte à faire "200 passes" en cinq jours.

Gentilly, dans le Val-de-Marne, au sud de Paris
Gentilly, dans le Val-de-Marne, au sud de Paris Crédit : RTL
Venantia
Venantia Petillault

Un véritable calvaire qui aura duré cinq jours. C'est dans un appartement de la cité du Chaperon-Vert à Gentilly (Val-de-Marne) qu'une adolescente d'à peine 16 ans a été séquestrée. Pendant cinq jours, la victime aurait été contrainte à se prostituer.

Elle aurait ainsi eu à faire quelque "200 passes", selon le Parisien. La jeune femme, originaire du Loiret, aurait fugué pour rejoindre une connaissance à Clichy-sous-bois (Seine-Saint-Denis). Rapidement, elle se prostitue à Montreuil et entre en contact avec des clients via des sites de rencontre. Une source proche du dossier confie au journal qu'elle "s'est retrouvée dans un engrenage".

Des clients l'emmènent alors dans la cité du Chaperon-Vert où ils l'obligent à enchaîner les passes pendant cinq jours. Après avoir réussi à obtenir, auprès d'un client, l'adresse où elle était séquestrée, elle a fini par rentrer en contact avec sa mère qui a immédiatement prévenu la police.

Le samedi 7 décembre vers 22 heures, les policiers de la brigade anti-criminalité de Villejuif ont mis fin au calvaire de la jeune fille. Âgés de 17 à 22 ans, les cinq personnes mises en cause ont été placées en garde à vue, et plusieurs d'entre l'étaient toujours ce lundi 9 décembre, d'après le quotidien.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Prostitution Mineurs
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants