1 min de lecture Faits divers

Une cyber-attaque vise la ville et l'agglomération de Chalon-sur-Saône

En raison de cette attaque survenue dimanche 21 février, les liaisons numériques avec les services des collectivités sont indisponibles.

La cybercriminalité a touché 26 millions de personnes en France en 2019
La cybercriminalité a touché 26 millions de personnes en France en 2019 Crédit : ISSOUF SANOGO / AFP
Florine Boukhelifa et AFP

Les systèmes informatiques de la ville et de l'agglomération de Chalon-sur-Saône, situées en Saône-et-Loire, ont subi un piratage informatique, a annoncé dimanche 21 février la collectivité du Grand Chalon sur sa page Facebook. "L'Agence nationale pour la sécurité des systèmes d'information (Anssi) a été saisie de cette cyberattaque afin que nos collectivités soient accompagnées" dans sa gestion, indique-t-elle.

"Les liaisons numériques avec les services de nos collectivités sont actuellement indisponibles. Les sites internet de la Ville et de l'Agglomération restent accessibles mais, à ce stade, les formulaires de services en ligne ne peuvent être traités compte tenu de la cyberattaque. Les liaisons téléphoniques avec les services fonctionnent", ajoute le Grand Chalon. "Nous sommes encore dans l'analyse de l'ampleur de l'attaque et il n'y a pas de demande de rançon à notre connaissance. Mais on reste prudent", a déclaré une porte-parole de la collectivité à l'Agence France-Presse.

Deux hôpitaux, à Dax (Landes) et Villefranche-sur-Saône (Rhône) ont récemment été victimes d'attaques informatiques. Le président Emmanuel Macron a présenté jeudi un plan d'un milliard d'euros destiné à renforcer la cybersécurité.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Informatique Cybersécurité
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants