1 min de lecture Faits divers

Une aide-soignante d'Ehpad licenciée après avoir témoigné pour "Envoyé spécial"

Hella Kherief s'est vue signifier la fin de sa période d'essai en CDI au lendemain de son témoignage sur les conditions de vie difficiles au sein d'un Ehpad.

Une infirmière dans un EHPAD (illustration)
Une infirmière dans un EHPAD (illustration) Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Elle s'appelle Hella Kherief. Cette aide-soignante a perdu son travail le lendemain de la diffusion d'Envoyé spécial, dans lequel elle témoignait des conditions de vie des personnes âgées d'un Ehpad. A-t-elle vu sa période d'essai de CDI dans un hôpital de Marseille interrompue à cause de son témoignage ? 

Rien n'est sûr, mais la coïncidence est troublante, alors même que son employeur n'avait aucun rapport avec la structure pointée du doigt dans le reportage du magazine de France 2, explique Franceinfo

C'est la journaliste auteure de l'enquête, Julie Pichot, qui a révélé l'affaire, indiquant que l'aide-soignante avait été renvoyée "sans explications".  

"Le lendemain de la diffusion du reportage, Hella m'a téléphoné. Triste, révoltée. On venait de lui annoncer la fin de sa période d'essai. Comme ça, sur le champ, un matin après une nuit de boulot", détaille la journaliste sur Facebook. 

Si c'était à refaire, "elle le referait"

À lire aussi
Tribunal correctionnel (Illustration) faits divers
Loire : le tribunal demande une requalification criminelle contre des "gilets jaunes" incendiaires

La jeune femme, qui était aide-soignante vacataire depuis deux ans dans l'hôpital qui venait de l'embaucher, avait marqué les esprits par son témoignage et des images qu'elle avait elle-même filmées. 

On y voyait ainsi les conditions de vie de personnes âgées dans un Ehpad où elle effectuait une mission d'intérim. Elles étaient alors deux aide-soignantes et une femme de ménage pour s'occuper de 94 personnes âgées la nuit

Ce n'est pas la première fois que Hella Kherief témoigne ainsi dans la presse. En 2016, sur France Culture et sur France 3, elle mettait en lumière le cadre de travail et le traitement de personnes âgées au sein d'une maison de retraite du groupe Korian. Et malgré la fin brutale de son CDI, Julie Pichot assure que Hella Kherief ne regrette absolument pas d'avoir témoigné et n'hésiterait pas à le refaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Maisons de retraite Séniors
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants