2 min de lecture Faits divers

Un homme accusé du meurtre d'une "grande sauvagerie" d'une jeune fille de 19 ans

Soupçonné d'avoir poignardé à mort une jeune fille de 19 ans dans la nuit de mercredi à jeudi 3 mai, un homme a été mis en examen pour assassinat et écroué à Saint-Denis de la Réunion.

Un homme du Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN).
Un homme du Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN). Crédit : WITT/SIPA
lucie valais
Lucie Valais
et AFP

La police parle de faits d'une "grande sauvagerie". Ce vendredi 4 mai, un homme a été mis en examen et écroué, pour être le meurtrier présumé d'une jeune femme de 19 ans. Dans la nuit de mercredi à jeudi, l'individu l'aurait assassinée dans l'appartement qu'il occupait, dans le quartier de la Convenance à Saint-Marie, au nord de l'île de la Réunion.

La jeune femme, étudiante en médecine, se serait rendue au domicile de l'homme pour la première fois ce mercredi soir. Alarmés par des cris et des bruits venant de l'appartement, les voisins ont donné l'alerte et appelé les forces de l'ordre, peu après minuit. À leur arrivée sur place, les hommes du groupe d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) ont eu à faire à un individu retranché chez lui, très agité et tenant des propos incohérent.

Les gendarmes ont donné l'assaut, entrant dans l'appartement et faisant la terrible découverte : la jeune femme, morte, ligotée sur le lit. Elle avait été éviscérée et avait reçu de multiples coups de couteau. Les forces de l'ordre ont dû recourir à un taser pour maîtriser l'homme, avant de le placer en garde à vue.

À lire aussi
Un employé sortant des égouts de Londres (illustration) Angleterre
Londres : un gigantesque iceberg de béton découvert dans les égouts

Le mobile inconnu

Pour l'heure, l'enquête suit son court pour tenter de déterminer les circonstances du drame. Selon le procureur, le mobile reste inconnu : "on se perd en conjectures", a déclaré Éric Tuffery. Il semble que la jeune femme et l'agresseur présumé, connu de la justice pour des faits de violence, se connaissaient depuis peu. 

Dans des circonstances encore indéterminées, elle se serait rendue au domicile de l'homme, pour la première fois mercredi soir. En début de soirée, l'auteur présumé des faits a téléphoné à la mère de victime pour lui dire que la jeune femme allait rester chez lui pour la nuit. L'homme aurait ensuite tenu des propos inquiétants

La mère de famille affirme avoir alors téléphoné aux gendarmes, mais ces derniers ne sont intervenus que bien plus tard. Elle a porté plainte contre l'agresseur présumé et contre les forces de l'ordre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers La Réunion Meurtre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793266907
Un homme accusé du meurtre d'une "grande sauvagerie" d'une jeune fille de 19 ans
Un homme accusé du meurtre d'une "grande sauvagerie" d'une jeune fille de 19 ans
Soupçonné d'avoir poignardé à mort une jeune fille de 19 ans dans la nuit de mercredi à jeudi 3 mai, un homme a été mis en examen pour assassinat et écroué à Saint-Denis de la Réunion.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/un-homme-accuse-du-meurtre-d-une-grande-sauvagerie-d-une-jeune-fille-de-19-ans-7793266907
2018-05-04 18:13:28
https://cdn-media.rtl.fr/cache/1oelnX6r38pZxLchyPoEyw/330v220-2/online/image/2016/0723/7784195541_un-homme-du-groupe-d-intervention-de-la-gendarmerie-nationale-gign.jpg