2 min de lecture Justice

Un ancien professeur de maths condamné pour apologie du terrorisme

Cet homme de 53 ans avait enregistré sur son ordinateur plus de 1.000 photos de propagande djihadiste. Il a été condamné à 2 ans de prison.

Une personne utilisant un ordinateur (illustration)
Une personne utilisant un ordinateur (illustration) Crédit : BULENT KILIC / AFP
Caroline Drzewinski
Caroline Drzewinski
et AFP

Une façon, selon lui, d'assouvir sa "curiosité". À Grenoble, un ancien professeur de mathématiques a été condamné mercredi 29 août à deux ans de prison pour "apologie du terrorisme". Il avait enregistré sur son ordinateur plus d'un millier de photos et une centaine de fichiers audiovisuels de propagande djihadiste.

Interpellé fin juillet à Fontaine (Isère), cet homme de 53 ans, né au Maroc, demeure en détention. Il comparaissait devant le tribunal correctionnel pour "apologie du terrorisme" et "diffusion de l'enregistrement d'images relatives à la commission d'une atteinte volontaire à l'intégrité de la personne".  

Ce père de trois enfants a longtemps enseigné en collège/lycée publics, avant de contracter une poliomyélite. Ce sont les services de renseignement qui ont signalé une possible radicalisation. Des centaines de fichiers ont été retrouvés sur son ordinateur. Parmi eux, des scènes de décapitation, une vidéo sur la marche à suivre pour commettre un attentat en Europe et des livres d'apprentissage des mathématiques édités par l'État islamique, où les enfants sont invités à compter des bombes. 

À lire aussi
Le drapeau israélien (illustration) international
Israël : une radio ultra-orthodoxe condamnée pour avoir exclu les femmes de l'antenne

Des téléchargements "à titre informatif"

Sur son compte Facebook, fermé depuis, le père de famille a également partagé de nombreux contenus comme le serment d'allégeance à l'État islamique ou une citation encourageant les parents à dégoûter les enfants de fêtes de Noël ou du Nouvel An. Certains d'entre eux avaient été téléchargés depuis l'organe de propagande de l'EI, Amaq, via la messagerie cryptée Telegram. 

Selon lui, il s'agissait simplement d'assouvir sa "curiosité". "Mes téléchargements étaient à titre informatif", a-t-il expliqué au tribunal correctionnel de Grenoble. "Quand j'ai une armada occidentale (...) qui converge vers un seul point pour déloger un petit groupe d'hommes, il y a de quoi s'interroger", se justifie le prévenu. "J'ai fait le tour des médias classiques (...). On en a ras-le-bol; on va chercher l'info ailleurs". 

Des justifications qui n'ont pas convaincu le procureur, pour qui le prévenu cherchait à "minimiser les faits". Demandant la relaxe, son avocate, Me Corinne Beaufour-Garaude, a mis en garde contre les "procès d'intention". "Il faut trouver un équilibre entre nos principes démocratiques, de liberté d'expression et l'impératif de sécurité publique", a-t-elle plaidé. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Grenoble Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794586854
Un ancien professeur de maths condamné pour apologie du terrorisme
Un ancien professeur de maths condamné pour apologie du terrorisme
Cet homme de 53 ans avait enregistré sur son ordinateur plus de 1.000 photos de propagande djihadiste. Il a été condamné à 2 ans de prison.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/un-ancien-professeur-de-maths-condamne-pour-apologie-du-terrorisme-7794586854
2018-08-30 03:53:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/KCt0yZ6WKjuK6_eT5-chQg/330v220-2/online/image/2018/0114/7791828340_une-personne-utilisant-un-ordinateur-illustration.jpg