1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Uber visé depuis 2015 par une enquête pour "travail dissimulé" à Paris
1 min de lecture

Uber visé depuis 2015 par une enquête pour "travail dissimulé" à Paris

Plusieurs dizaines d'auditions de chauffeurs de la compagnie de VTC sont envisagées.

Une voiture Uber (illustration).
Une voiture Uber (illustration).
Crédit : Michael M. Santiago / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Étienne Bianchi & AFP

La société Uber fait l'objet depuis 2015 d'une enquête pour "travail dissimulé" qui s'intéresse aux conditions d'emploi de ses chauffeurs de VTC, a indiqué mercredi 8 décembre à l'AFP une source proche du dossier, ce qu'a confirmé le parquet de Paris.

Cette enquête, ouverte en 2015 mais qui a longtemps "sommeillé", selon une source proche du dossier, a été réactivée en 2020 suite à un signalement à la justice de l'Urssaf, et a été confiée en co-saisine à cet organisme et aux gendarmes de l'Office central de lutte contre le travail illégal (OCLTI).

Aucune perquisition n'a été réalisée à ce stade, mais des réquisitions de documents ont été envoyées à la société. Les enquêteurs de l'OCLTI attendent encore des retours et de pouvoir les étudier, selon la source proche du dossier. Plusieurs "dizaines" d'auditions de chauffeurs Uber sont envisagées "pour connaître leur condition d’emploi et de recrutement", a encore ajouté cette source.

Le statut d'indépendant des chauffeurs Uber ou des coursiers de la plateforme de livraison de repas Deliveroo, deux entreprises phares de la "gig economy", est remis en cause dans de nombreux pays par la justice ou, plus rarement, par des lois, poussant parfois les géants du secteur à proposer des solutions de compromis.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/