2 min de lecture Tuerie au Musée juif de Bruxelles

Tuerie au Musée juif de Bruxelles : Mehdi Nemmouche nie toujours les faits et veut être jugé en France

Mehdi Nemmouche, soupçonné d'être l'auteur de la fusillade du musée juif de Bruxelles, a une nouvelle fois nié être l'auteur des faits lors de sa première audience jeudi 5 juin.

Mehdi Nemmouche, soupçonné d'être l'auteur de la fusillade au musée juif de Bruxelles, est arrivé sous haute surveillance à son audience du 5 juin 2014
Mehdi Nemmouche, soupçonné d'être l'auteur de la fusillade au musée juif de Bruxelles, est arrivé sous haute surveillance à son audience du 5 juin 2014 Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Mathieu Delahousse Journaliste RTL

Mehdi Nemmouche comparaissait ce jeudi 5 juin devant la chambre d'instruction de la cour d'appel de Versailles, en vue de son éventuelle extradition vers la Belgique. Il est arrivé sous haute surveillance, sous le contrôle entre autres des équipes du RAID.

De lui, on ne connaît que quelques images vidéo et une photo d'identité. Cet homme, soupçonné d'avoir exécuté 3 personnes au musée juif de Bruxelles, a désormais un visage.

La rédaction vous recommande

Né le 17 avril 1985 à Roubaix, Mehdi Nemmouche a jeté un regard sévère à l'assistance lors de son arrivée dans le box des accusés. Vêtu d'un sweat-shirt noir fermé jusqu'au col, avec une fine barbe au visage, le suspect a récusé les quatre chefs d'inculpation qui lui sont reprochés et qu'a énuméré la présidente de la cour. Après moins de dix minutes d'une audience éclair, l'examen de la demande d'extradition a donc été renvoyée au 12 juin à 9 heures. 

Nemmouche campe sur ses positions

La veille, le prévenu avait refusé d'être remis aux autorités belges, qui avaient diffusé un mandat d'arrêt européen à son encontre, le soupçonnant d'être l'auteur de la fusillade du 24 mai dernier.

À lire aussi
Un dessin de justice représentant Mehdi Nemmouche, réalisé le 10 janvier 2019 lors de son procès. justice
Tuerie du Musée juif de Bruxelles : Mehdi Nemmouche condamné à la prison à perpétuité

Arrêté à Marseille quelques jours après le drame, Mehdi Nemmouche nie avoir commis les faits. Selon lui, il a volé les armes qui auraient servi au quadruple meurtre à Bruxelles et que les douaniers ont trouvé sur lui lors de son arrestation. Par la suite, les enquêteurs ont retrouvé une vidéo dans laquelle le suspect revendique la fusillade.

Il n'a dit nulle part qu'il revendiquait ces actes

L'avocat de Mehdi Nemmouche
Partager la citation

"Il n'a dit nulle part qu'il revendiquait ces actes, a toutefois prévenu son avocat. Je ne suis pas l'avocat du crime, ce qui s'est passé à Bruxelles est horrible. Je suis l'avocat d'un individu qui n'a pas encore développé ses arguments et veut le faire devant une juridiction française", a-t-il martelé devant les nombreux journalistes, réaffirmant qu'il utiliserait "tous les recours pour qu'il puisse être jugé en France". 

>
Récit de la 1ère audience de Mehdi Nemmouche Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tuerie au Musée juif de Bruxelles Faits divers Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants