1 min de lecture Faits divers

Tours : un joueur professionnel de "Fortnite" agressé

"Duong Huynh, alias "Kinstaar", joueur suisse de "Fortnite", a été agressé et blessé dans la nuit du 15 au 16 septembre 2020.

Une voiture de police (illustration)
Une voiture de police (illustration) Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Maxime Magnier

Les faits n'auraient aucun rapport avec la notoriété de la victime. Le joueur suisse de Fortnite Duong Huynh, alias "Kinstaar", a été agressé à Tours (Indre-et-Loire) dans la nuit du 15 au 16 septembre 2020.

Le jeune homme a publié plusieurs tweets détaillant l'agression, ainsi que des photos. On le voit notamment la bouche en sang. Un "groupe de sept personnes, un gang, d'après la police" serait à l'origine de ses blessures, a-t-il expliqué, assurant qu'ils le "provoquaient gratuitement" avant de l'"attaquer", de l'"assommer" avec une bouteille et de le frapper "en groupe". 

La Nouvelle République affirme que les faits sont survenus vers 2 heures du matin, lorsque le joueur se trouvait avec des amis. Au journal, son agente a précisé qu'"il était sur les bords de Loire avec des amis, comme un jeune de vingt ans". Elle a ajouté qu'"il n'a pas été reconnu" par les personnes qui l'ont agressé, excluant ainsi que sa notoriété soit à l'origine de sa prise à partie.

Finalement, "Kinstaar" s'est vu prodiguer "huit points de suture", a-t-il détaillé sur Twitter. Il présente aussi des hématomes "partout sur le corps", mais ne gardera toutefois pas de séquelles. Il est sorti de l'hôpital le 16 septembre au matin. D'après La Nouvelle République, il envisage de porter plainte.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Agression Jeux vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants