2 min de lecture Faits divers

Toulouse : une jeune femme retrouvée égorgée dans son appartement

La jeune fille de 21 ans a été retrouvée égorgée jeudi 27 juillet dans son appartement d'Arnaud-Bernard. Une enquête est ouverte pour homicide volontaire et confiée au SRPJ.

La SRPJ de Toulouse en 2015.
La SRPJ de Toulouse en 2015.
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini

C'est une scène d'horreur qu'ont découvert les pompiers. Cintia, 21 ans, a été retrouvée morte égorgée jeudi 27 juillet, dans un bain de sang, dans son petit appartement du quartier Arnaud-Bernard à Toulouse (Haute-Garonne). Selon La Dépêche, c'est le père de la victime, d'origine angolaise, qui a alerté les secours, inquiet de ne plus avoir de nouvelles. 

Une autopsie de son corps a été réalisée hier, vendredi 28 juillet. Selon les premiers résultats, elle a été égorgée à l'aide d'une arme blanche qui lui a tranché le cou très profondément. Elle présentait également des traces de coups très violents portés au visage

Selon le parquet, "la mort remontait à 48 heures". Les investigations menées depuis jeudi après-midi n'ont pas permis aux hommes du service régional de la police judiciaire (SRPJ) de Toulouse de mettre la main sur l'arme qui aurait servi à perpétrer ce crime sanglant. 

À lire aussi
Un smartphone affichant une batterie faible (illustration) faits divers
Adolescente électrocutée dans son bain : l’autopsie confirme l’accident

Un meurtre d'une rare violence

Le ou les tueur(s) serai(en)t repartis avec, en prenant de nombreuses précautions. En effet, l'appartement du quatrième étage de la place des Tiercerettes, où le corps a été découvert, était fermé à clef. À l'intérieur cependant, aucun trousseau n'a été retrouvé. Pas plus à l'extérieur. La victime a donc été enfermée après le meurtre d'une rare violence. Dans le logement, "d'habitude très bien tenu", selon des témoins, les premiers intervenants ont trouvé un désordre indescriptible et des draps ôtés du lit

Qui pouvait lui en vouloir au point de lui infliger de tels supplices ? "Toutes les hypothèses restent ouvertes", a expliqué vendredi le parquet de Toulouse. Comme toujours dans ce type de crime, la vie de la victime est analysée et son environnement est passé au crible. S'agit-il d'un crime de rôdeur ? Cintia connaissait-elle son ou ses agresseurs ? Aucune porte n'était fermée hier.

Une jeune fille discrète

"C'est une jeune fille discrète, pas du genre à faire la fiesta tous les soirs, note une voisine. Il n'y avait pas de bruit chez elle. Elle était calme." Le père de cette jeune fille d'origine angolaise ainsi que son employeur se sont inquiétés, ces derniers jours, de n'avoir aucune nouvelle. Le père de famille a donc tenté de venir frapper à son domicile, sans succès. Jeudi, il a fini par prévenir les pompiers qui sont passés par un balcon voisin, ont ouvert un rideau extérieur et ont fait la macabre découverte. Vendredi soir, l'enquête se poursuivait, aucune garde à vue n'était annoncée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Toulouse Meurtre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789536584
Toulouse : une jeune femme retrouvée égorgée dans son appartement
Toulouse : une jeune femme retrouvée égorgée dans son appartement
La jeune fille de 21 ans a été retrouvée égorgée jeudi 27 juillet dans son appartement d'Arnaud-Bernard. Une enquête est ouverte pour homicide volontaire et confiée au SRPJ.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/toulouse-une-jeune-femme-retrouvee-egorgee-dans-son-appartement-7789536584
2017-07-29 18:49:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/F1NkrIr2QLEKoFOWYHwnNg/330v220-2/online/image/2017/0729/7789537645_la-srpj-de-toulouse-en-2015.jpg