1 min de lecture Justice

Toulouse : un trafic de vélos électriques vers la Roumanie démantelé

Les individus auraient volé des centaines de vélos électriques haut de gamme pour un préjudice total de plusieurs centaines de milliers d'euros.

Un homme sur un vélo électrique (illustration).
Un homme sur un vélo électrique (illustration). Crédit : GERARD JULIEN / AFP
William Vuillez
William Vuillez
et AFP

Deux Roumains d'une trentaine d'années ont été mis en examen et placés en détention provisoire mercredi à Toulouse dans le cadre d'une enquête sur des vols de vélos électriques destinés à être exportés en Roumanie, a appris jeudi l'AFP auprès du parquet. Les deux hommes "sont soupçonnés d'être à la tête de cette équipe" qui intervenait à partir d'un camp de Roms à Tournefeuille, à une dizaine de kilomètres à l'ouest de Toulouse, a indiqué au cours d'une conférence de presse le procureur de la République, Dominique Alzéari.

Les policiers et gendarmes en charge de l'enquête ont interpellé ce weekend les deux hommes en flagrance lors d'un cambriolage à Castres. Ils ont reconnu les faits lors de leur garde à vue et ont été mis en examen mercredi pour association de malfaiteurs en vue de commettre des vols aggravés, a indiqué le procureur.

Les vols imputés à cette bande pourraient dépasser la centaine de vélos à assistance électrique (VAE) haut de gamme pour un préjudice total de plusieurs centaines de milliers d'euros et "qui pourrait aller jusqu'à un million d'euros", a souligné le procureur ajoutant que l'enquête était toujours en cours.

Des moyens "d'une grande violence"

Cette équipe intervenait de nuit après avoir fait "des repérages minutieux la veille des cambriolages" des magasins de cycles et prenait le soin de laisser un fourgon à proximité pour ramener leur butin. Ils utilisaient ensuite des moyens "d'une grande violence", défonçant les murs des commerces "à la hache, avec une voiture béliers ou des engins lourds" pour entrer dans les magasins, a précisé le procureur.

À lire aussi
alcool
Toulouse : il se fait tabasser pour avoir refusé de donner une cigarette

C'est une tentative de vol à Toulouse mi-septembre qui a mis les policiers de la sûreté départementale sur la piste d'une série de vols. Rapidement, les enquêteurs constataient que des vols de VAE étaient commis dans toute la région Occitanie. Une information judiciaire a été ouverte le 20 novembre, avec la cosaisine du l'Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Vélo Roumanie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants