1 min de lecture Faits divers

Tignes : des skieurs emportés dans une avalanche, pas de victime

Plusieurs skieurs ont été pris dans une avalanche à Tignes ce mardi 7 mars dans la matinée. L'opération de secours est rendue compliquée par une visibilité réduite.

Des secours déployés dans la station à Tignes
Des secours déployés dans la station à Tignes
François Quivoron
François Quivoron
et AFP

Trois semaines après une avalanche meurtrière, avec le décès d'un moniteur de ski et de trois personnes d'une même famille le 13 février dernier, la station de Tignes est à nouveau touchée par une coulée de neige. Une avalanche s'est déclenchée sur le domaine skiable de Val Claret et la neige a traversé la piste "Carline" d'après Le Parisien. Plusieurs skieurs auraient été emportées, mais aucune victime ne serait à déplorer selon l'AFP.

"Plusieurs skieurs ont été bousculés et pris en charge par le personnel de la station. Les secours ont immédiatement été déployés. À la suite des opérations de recherche, aucune victime n'est à déplorer", a précisé la station de Tignes dans un communiqué. L'opération de secours a été rendue très difficile par l'absence de visibilité qui a empêché l'envoi d'hélicoptères, les secours devant se rendre sur place à pied. L'alerte a été donnée peu après 10 heures ce mardi 7 mars. Dans la foulée, les responsables de la station ont fermé l'ensemble du domaine skiable, en attendant l'arrivée sur la zone des équipes de secours. 

Plusieurs équipes de secours ont été dépêchées sur place. Le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Bourg-Saint-Maurice a envoyé quatre hommes dont un maître-chien. De Courchevel sont également partis un maître-chien et un médecin. Le personnel des pistes de la station est fortement mobilisé. Le risque d'avalanche, qui ne concerne théoriquement que les secteurs hors-pistes ou les pistes fermées, était de quatre sur cinq sur Tignes mardi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Avalanche Alpes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants