1 min de lecture Faits divers

Texas : une septuagénaire abat un alligator par vengeance

Judy Cochran, 73 ans, tenait l'alligator responsable de la mort d'un de ses chevaux miniatures. Il mesurait près de 4 mètres de long et pesait plus de 260 kilos.

Un alligator (Illustration).
Un alligator (Illustration). Crédit : Tyler Lecka / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Caroline Drzewinski
Caroline Drzewinski
Journaliste

"Il ne faut pas se frotter à Nana". Au Texas, Judy "Nana" Cochran a abattu de sang froid un alligator de 4 mètres de long, rapporte le quotidien américain the Houston Chronicle. La septuagénaire le tenait responsable de la mort d'un de ses chevaux miniatures.

"Nous pensons que cet alligator a mangé l'un de nos chevaux miniatures, il y a plusieurs années. Il aurait facilement pu le dévorer, vu sa taille. En général, les alligators ne nous dérangent pas mais nous cherchions celui-là en particulier", raconte-t-elle. Pour ce faire, Judy Cochran a appâté l'animal avec la carcasse d'un raton-laveur, avant de lui tirer une balle dans la tête. 

Face aux critiques, la septuagénaire rappelle que la chasse aux alligators est légale dans le comté de Polk, où elle vit. "Nous sommes l'un des 12 comtés à autoriser la chasse aux alligators, du 10 au 30 septembre. Il faut avoir un permis et une plaque minéralogique, fournie par un biologiste de la faune".

Maintenant sa vengeance accomplie, Judy Cochran pense empailler la tête de l'animal et se servir de sa peau pour confectionner plusieurs paires de bottes. Pesant plus de 260 kg et mesurant près de 4 mètres, cet alligator n'est pas le plus imposant qu'elle ait vu dans son ranch. En 2009, son petit-fils de 5 ans en avait tué un de plus de 362 kg.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers États-Unis Texas
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants