1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Terrorisme : Rachid Kassim aurait été puni par Daesh, car trop bavard sur Telegram
1 min de lecture

Terrorisme : Rachid Kassim aurait été puni par Daesh, car trop bavard sur Telegram

Selon plusieurs sources "concordantes" du "Parisien", le jihadiste français, soupçonné d'avoir un lien avec l'assassinat du père Hamel en juillet, aurait été puni par l'organisation terroriste.

Telegram, l'application de messagerie cryptée
Telegram, l'application de messagerie cryptée
Crédit : Sierakowski/ISOPIX/SIPA
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze

Son nom est célèbre dans les réseaux spécialisés dans le terrorisme. Rachid Kassim est soupçonné par les services secrets français d'avoir été en lien avec les auteurs de l'assassinat du père Hamel en juillet dernier, ou encore du commando de femmes arrêtées à cause d'une voiture piégée retrouvée à proximité de Notre-Dame-de-Paris en septembre. Un élément clef pour le groupe État islamique (EI) donc. Grâce à l'application de discussion cryptée Telegram, il parviendrait à recruter des mineurs à la cause du jihad.

D'après Le Parisien, Rachid Kassim aurait d'ailleurs été un peu trop présent. Son compte Telegram se ferait bien plus discret depuis le mois d'octobre à en croire le site du quotidien, selon qui le terroriste originaire de la Loire "semble avoir délaissé l'embrigadement à distance de candidats à l'attentat suicide". Citant des "sources concordantes", Le Parisien explique que Rachid Kassim se serait "trop mis en lumière" provocant l'énervement de l'État islamique et aurait ainsi été sanctionné, voire, incarcéré dans les geôles de Daesh. 

Son action sur Telegram aurait permis de repérer "à temps, une quinzaine d'adolescents (...) Il semble que cette trop grande exposition sur Telegram et ces échecs répétés ont fini par irriter certains responsables de l'EI", explique la source du Parisien. Une conséquence qui serait "prévisible", selon Wassim Nasr, auteur de L'État islamique, le fait accompli et journaliste à France 24. Sur Twitter, le spécialiste explique que c'est "dans l'ordre des choses dans les sphères" du groupe terroriste, nuançant néanmoins le "rôle réel" de Rachid Kassim. "Pour le moment, ses appels ne sont pas officiellement repris par l'EI", expliquait-il à L'Obs en septembre dernier.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.