1 min de lecture Terrorisme

Terrorisme : plus de 8.000 personnes fichées pour radicalisation en France

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé ce lundi 31 août que 8.132 personnes sont inscrites au fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT).

Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) le 31 août 2020
Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) le 31 août 2020 Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP / POOL
signature paul turban
Paul Turban et AFP

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin et la ministre déléguée à la Citoyenneté Marlène Schiappa étaient en visite au siège de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ce lundi 31 août. À cette occasion, le ministre de l'Intérieur a annoncé que 8.132 personnes étaient inscrites au fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT) à ce jour. 

Gérald Darmanin a ainsi rappelé que la menace terroriste "demeurait extrêmement élevée sur le territoire". Le "risque terroriste d'origine sunnite demeure la principale menace à laquelle est confronté notre pays", a-t-il estimé. 

"Depuis 2013, 61 attentats ont été déjoués, dont 32 depuis 2017", a indiqué le ministre de l'Intérieur. "Plusieurs attentats ont été déjoués, une demi-douzaine au moins", avait rapporté le matin même Jean-François Ricard, procureur du Parquet national antiterroriste (Pnat). 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Attentats Gérald Darmanin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants