1 min de lecture Faits divers

Serge Aurier n'a "pas de sentiment de haine ou de vengeance" après la mort de son frère

VU DANS LA PRESSE - Christopher Aurier, frère du footballeur Serge Aurier, a été tué par balles ce lundi 13 juillet à Toulouse. Le sportif s'est confié sur ce drame.

Serge Aurier avec Tottenham le 13 février 2019
Serge Aurier avec Tottenham le 13 février 2019 Crédit : Glyn KIRK / AFP
William Vuillez
William Vuillez
Journaliste RTL

C'est un terrible drame qui a endeuillé le footballeur Serge Aurier ce lundi 13 juillet. Son frère Christopher Aurier a été tué par balles à Toulouse. Peu après, l'auteur des faits s'est présenté au commissariat de son plein gré pour avouer le meurtre. Quatre jours après la mort de son frère, le défenseur de Tottenham et ancien joueur du Paris Saint-Germain s'est confié sur ce terrible drame.

Dans un entretien accordé ce vendredi 17 juillet au journal La Dépêche, Serge Aurier explique n'avoir aucun "sentiment de haine ou de vengeance". "C’est une bonne nouvelle qu’il se soit rendu. C’est très intelligent de sa part. Aujourd’hui, il faut apaiser les choses. Je n’ai pas de sentiment de haine ou de vengeance.", explique l'Ivoirien.

"J’évolue dans un métier où il faut être calme. Je suis calme. J’ai confiance en la justice. Je suis attristé, je suis dans le regret. Je continue à pleurer la mort de mon frère", a-t-il ajouté au quotidien. En apprenant la nouvelle ce lundi, le footballeur a dû "l’annoncer rapidement à [sa] mère et anticiper. Je suis resté toute la journée dans mon lit sans bouger. Ça a été une journée difficile" explique-t-il. "C’est une grande perte pour moi", a-t-il encore confié.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Football Serge Aurier
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants