1 min de lecture Seine-Saint-Denis

Seine-Saint-Denis : un policier frappé lors d'une intervention

Deux policiers ont été pris à partie alors qu'ils cherchaient à contrôler un scooter volé. L'un d'entre eux a été frappé et s'est vu délivrer huit jours d'ITT. Au moins deux personnes ont été placées en garde à vue.

Un officier de police (illustration)
Un officier de police (illustration) Crédit : FRED TANNEAU / AFP
Benjamin Pierret
Benjamin Pierret
et AFP

Les faits se sont produits ce lundi 1er janvier, peu avant 18 heures ; deux policiers ont été pris à partie par plusieurs personnes et l'un d'entre eux a été frappé dans la cité des 3.000, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Les deux fonctionnaires voulaient procéder au contrôle d'un scooter volé, comme l'ont expliqué des sources policières à l'AFP, confirmant une information du Parisien.

Toujours selon les sources, le policier frappé souffre de contusions à la tête et d'une entorse au poignet. Il s'est vu délivrer huit jours d'incapacité totale de travail (ITT). L'autre fonctionnaire a tiré en l'air avec son arme de service à deux reprises pour "calmer la situation", a précisé l'une de ces sources. Au moins deux personnes ont été interpellées et placées en garde à vue.

Cette affaire intervient alors que deux policiers ont été passés à tabac dans la nuit de la Saint-Sylvestre à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne). L'agression, filmée et largement diffusée sur les réseaux sociaux, a fait réagir Emmanuel Macron qui a promis sur Twitter que les "coupables du lynchage lâche et criminel des policiers" seraient "retrouvés et punis". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Seine-Saint-Denis Aulnay-sous-bois Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants