1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Sarkozy-Juppé : la guerre est-elle déclarée ?
1 min de lecture

Sarkozy-Juppé : la guerre est-elle déclarée ?

REPLAY INTÉGRAL - Rien ne va plus entre Nicolas Sarkozy et Alain Juppé. La ville de Grenoble bannit la publicité de ses rues. La tournée promotionnelle du livre "Thank You for This Moment" de Valérie Trierweiler.

Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
Crédit : Elodie Grégoire
On refait le monde du 24/11/2014
30:17
La guerre Sarkozy - Juppé est-elle déclarée ?
09:38
Faut-il des primaires ouvertes à l'UMP ?
06:06
La pub en ville est-elle morte ?
08:00
Comprenez-vous la démarche de Valérie Trierweiler ?
06:31

On refait le monde avec :
- Olivier Mazerolle, éditorialiste à RTL,
- Ivan Rioufol, éditorialiste au Figaro,
- Xavier Couture, producteur,
- Alain Duhamel, éditorialiste politique à RTL.

Sarkozy-Juppé : la guerre est-elle déclarée ?

Samedi dernier, Alain Juppé a été hué au début du meeting de Nicolas Sarkozy à Bordeaux. Le candidat à la primaire UMP a essuyé des "hou hou" de la foule pour avoir parlé du "rassemblement de la droite et du centre" et d'"une primaire ouverte" en 2016. 

Ce lundi, l'ancien Premier ministre est pour la première fois revenu sur cet incident. Alain Juppé a tenu à calmer le jeu, assurant avoir "vu pire". Cependant, il a demandé des "clarifications" sur le déroulement des primaires et la ligne du parti, à la future direction de l'UMP. 

Au vu des derniers événements, que vous inspire cette ambiance à droite ?

À lire aussi

Pour Olivier Mazerolle, Nicolas Sarkozy aurait dû réagir dès que l'assemblée a commencé à huer Alain Juppé. Il aurait pu faire un geste car sur le coup, cet incident va profiter au maire de Bordeaux. En effet, ce dernier s'en est servi pour "se décomplexer complètement" et "s'enraciner dans le combat politique".

Lors de cet incident à Bordeaux, Alain Juppé a montré qu'il est courageux et n'a pas peur des cris des gens.

Olivier Mazerolle, éditorialiste à RTL

Cependant, l'éditorialiste estime que toute cette affaire provoque beaucoup d'agitations pour rien. Il souligne même que la tension entre Nicolas Sarkozy et Alain Juppé se calmerait après les primaires UMP. 

Je suis convaincu que celui qui sera derrière l'un, saura s'effacer au profit de l'autre en 2016.

Olivier Mazerolle, éditorialiste à RTL
RTL vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/