5 min de lecture Justice

Procès Abdeslam : suspendue, l'audience reprendra jeudi

MINUTE PAR MINUTE - Jugé pour sa participation à une fusillade lors de sa cavale, Salah Abdeslam fait sa première comparution publique lundi 5 février. Un procès avec un dispositif hors norme, pour éviter tout incident.

Yves Calvi RTL Matin Yves Calvi
>
Salah Abdeslam : un procès sous haute sécurité en Belgique Crédit Image : BENOIT PEYRUCQ / AFP | Crédit Média : Franck Antson | Durée : | Date : La page de l'émission
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Le dernier survivant des attentats du 13-Novembre va être jugé en Belgique à partir de ce lundi 5 février. Salah Abdeslam comparaît devant la justice belge pour sa participation présumée à une fusillade, à Forest, pendant sa cavale. C’est un dispositif hors norme qui est déployé autour du palais de justice de Bruxelles, pendant les quatre jours que durera le procès.

Le bâtiment est cerné de blocs de béton, 200 policiers et militaires sont mobilisés, dont des membres d’unités spéciales avec véhicules blindés. Hélicoptères dans le ciel et même moyens techniques pour localiser dans le périmètre des personnes enregistrées comme radicalisés sont utilisés. Pour les autorités belges, cette première comparution publique de Salah Abdeslam a été soigneusement préparée. Il s’agit d’éviter toute tentative d’évasion, un suicide ou une éventuelle attaque terroriste. 

Ce procès, où plus de 300 journalistes ont été accrédités, risque de perturber l’activité judiciaire du tribunal. Avocats et personnel du Palais n’échapperont pas au détecteur de métaux, ni aux fouilles approfondies. 

À lire aussi
De nombreux casseurs ont affronté les forces de l'ordre et détruit les vitrines des Champs-Élysées, le 16 mars 2019 Gilets jaunes
Dordogne : des vêtements volés sur les Champs-Élysées retrouvés chez un "gilet jaune"

Revivez la première journée du procès

16h45 - Il n'y aura pas d'audience mardi et mercredi. Le procès est raccourci de deux jours et reprendra jeudi. Les plaidoiries des parties civiles et de la défense se dérouleront à la reprise de l'audience.

16h04 - Face au mutisme de Salah Abdeslam, des victimes désabusées, qui ne sont pas surprises par son attitude.

15h29 - La procureure requiert la peine maximale possible devant un tribunal correctionnel, 20 ans d'emprisonnement, dont 13 ans de sûreté, à l'encontre de Salah Abdeslam et Sofien Ayari.

15h15 - Salah Abdeslam est jugé aux côtés de Sofien Ayari. Ce dernier, âgé de 24 ans, comparaît pour "tentative d'assassinat dans un contexte terroriste sur plusieurs policiers" et "port d'armes". Portrait.

14h56 - La magistrate lit à présent une lettre de la main d'Abdeslam, adressée à sa mère. Dans la missive, retrouvée dans la "planque" du 60 rue de Dries à Forest, où a eu lieu la fusillade avec les policiers le 15 mars 2016, il revendique son allégeance à Daesh.

14h50 - Dans son réquisitoire, la procureure fédérale déclare soupçonner Ayari d'avoir tiré sur les policiers, le 15 mars 2016.

14h25 - Après les attentats du 13-Novembre 2015, Salah Abdeslam a réussi a prendre la fuite. Il n'a été rattrapé par les forces de l'ordre que le 18 mars 2016, en Belgique. Retrouvez notre chronologie de sa cavale.

13h40 - L'audience vient de reprendre à Bruxelles.

12h42 -
Qui est Sven Mary, l'avocat de Salah Abdeslam ? Surnommé "l'avocat des crapules", il est un célèbre procédurier en Belgique. Portrait.

12h03 -
Ce silence de Salah Abdeslam ne doit guère surprendre certaines familles de victime. Philippe Duperron, qui a perdu son fils au Bataclan, expliquait au micro de RTL : "Je n'attends rien de lui. Il n'y a aucune raison objective pour que, du jour au lendemain, il accepte de collaborer et de nous dire ce qu'il s'est passé".

11h40 - Sven Mary a demandé une suspension de séance afin de s'entretenir avec son client. L'audience est de nouveau suspendue et reprendra à 13h30 pour les plaidoiries des parties civiles.

11h10 -
Face à ce mutisme, la présidente décide de suspendre l'audience et de passer directement aux plaidoiries des parties civiles. 

11h02 - Refusant de répondre à la moindre question, la présidente l'interroge sur sa présence à Bruxelles. "On m'a demandé de venir, je suis là. On m'accuse, alors je suis ici. Je garde le silence, c'est mon droit, ça ne fait pas de moi un criminel, c'est ma défense, c'est comme ça. Je veux qu'on se base sur les preuves scientifiques et tangibles", a-t-il répondu.

11h00 - Le dernier survivant des commandos des attentats du 13-Novembre refuse une nouvelle fois de se lever. "Je suis fatigué", a-t-il déclaré.

10h59 - C'est au tour de Salah Abdeslam de faire face à la présidente.

10h57 - L'interrogatoire de Sofien Ayari est dorénavant terminé. 

10h46 - Interrogé sur la fusillade rue de Dries, trois jours avant l'arrestation des deux prévenus, Sofien Ayari assure ne pas avoir tiré. "Je suis dans la pièce arrière, sur la tablette. Salah est avec moi, Belkaid est sur le devant de l'appartement. Ni moi, ni Salah n'avons tiré", déclare-t-il. Malgré la présence d'ADN sur l'une des armes, ce dernier répond l'avoir manipulé "avant les faits".

10h36 - Salah Abdeslam s'est présenté au tribunal avec une veste blanche, une barbe fournie et des cheveux longs.

10h31 - Son voyage en Syrie, son retour en Belgique, les planques utilisées après les attentats du 13-Novembre... Sofien Ayari est interrogé sur de nombreux sujets. Concernant l'État islamique, ce dernier assure ne "pas être d'accord avec tout". "On ne peut pas être d'accord à 100%. Je soutiens quand ils se battent contre Bachar al-Assad", a-t-il déclaré.

9h52 - Un micro vient d'être tendu à Sofien Ayari. Les propos de ce dernier sont enfin compréhensibles dans la salle de presse. 

9h43 - Difficile pour les journalistes présents sur place d'entendre les réponses de Sofien Ayari. Aucun micro n'a été posé devant les deux prévenus. 

9h24 - L'audition de Sofien Ayari commence. Contrairement à Salah Abdeslam, il a choisi de s'exprimer alors qu'il est interrogé sur ses nombreuses identités.

9h21 - L'audience reprend. Le procès n'est pas reporté et aura bien lieu cette semaine.

9h13 - L'audience est suspendue après la demande tardive d'une association de victimes qui demande à être partie civile. Si Sven Mary, l'avocat de Salah Abdeslam, conteste cette requête, c'est le tribunal qui va trancher.

9h11 - Vingt minutes après l'ouverture du procès, l'audience est déjà suspendue quelques minutes.

8h56 - Salah Abdeslam et Sofien Ayari, les deux prévenus, sont entrés dans la salle du tribunal. Et le dernier survivant des commandos du 13 novembre se fait déjà remarquer alors qu'il refuse de se lever et de décliner son identité.

8h51 - Quelle sera l'attitude de Salah Abdeslam, qui a demandé à être présent, lors de ce rendez-vous judiciaire. Va-t-il utiliser ce procès comme une tribune ? Déverser sa haine envers ceux qu'il appelle les mécréants ? Ou va-t-il se taire ? Les questions demeurent nombreuses.

8h41 - Ce procès, qui devait initialement démarrer le 18 décembre dernier, a finalement été reporté à ce lundi 5 février. Pourquoi cette décision avait-elle prise ? 

8h26 - Salah Abdeslam est arrivé au tribunal de Bruxelles pour son procès.

7h45 - Salah Abdeslam, seul membre encore vivant des commandos jihadistes du 13-Novembre 2015, comparaît pour la première fois publiquement pour sa participation présumée à une fusillade avec des policiers à la fin de sa cavale en mars 2016. 

7h30 - Bonjour et bienvenue sur cet article pour suivre le déroulé du procès de Salah Abdeslam, qui ouvre ses portes ce lundi 5 février à Bruxelles.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Salah Abdeslam Attentats à Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792128742
Procès Abdeslam : suspendue, l'audience reprendra jeudi
Procès Abdeslam : suspendue, l'audience reprendra jeudi
MINUTE PAR MINUTE - Jugé pour sa participation à une fusillade lors de sa cavale, Salah Abdeslam fait sa première comparution publique lundi 5 février. Un procès avec un dispositif hors norme, pour éviter tout incident.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/salah-abdeslam-un-proces-sous-haute-securite-en-belgique-7792128742
2018-02-05 06:34:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/APa6B_1FfNVdzYXuJhKZGw/330v220-2/online/image/2018/0205/7792138373_20-ans-de-prison-ont-ete-requis-a-l-encontre-de-salah-abdeslam-et-sofien-ayari.jpg