1 min de lecture Faits divers

Rouen : un policier porte plainte contre ses collègues pour discrimination

VU DANS LA PRESSE - Un policier rouennais a déposé plainte le 24 décembre dernier après avoir découvert une conversation WhatsApp entre ses collègues. Ceux-ci tenaient notamment des propos racistes, sexistes et homophobes à son égard.

Un policier (illustration)
Un policier (illustration) Crédit : VALERY HACHE / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

Racisme, sexisme, homophobie. Tel était le contenu d'une conversation WhatsApp regroupant une dizaine de policiers de l'Unité d'assistance administrative et judiciaire (UUAJ) de Rouen (Seine-Maritime). 

Un de leurs collègues, absent de ce tchat et visé par ces échanges, a décidé de déposer plainte contre six d'entre eux le 24 décembre dernier pour "provocation non publique à la discrimination raciale, diffamation non publique à caractère racial et injures non publiques à caractère racial".

Tout a commencé par hasard lorsque le plaignant a surpris un message mentionnant son nom sur l'écran de téléphone d'un de ses collègues, raconte Actu.fr. Il découvre ensuite une multitude de messages racistes à son égard et à celui d'un autre collègue noir. Selon un des participants à la conversation, il aurait ainsi "une gueule de nègre qui fout rien". Le reste des textos sont emprunts de xénophobie, d'homophobie, de sexisme et d'antisémitisme, poursuit le site d'information locale, et visent également des détenus et des membres du personnel judiciaire.

Quelques jours après sa découverte, le plaignant a rédigé et transmis un rapport à sa hiérarchie. Les policiers concernés ont été convoqués. "Nous avons pris les mesures qui s’imposaient dès que nous avons eu connaissance de ces faits", a réagi le commissaire Éric Maudier auprès de Paris-Normandie. Le plaignant a, lui, été affecté dans un autre service, précise-t-il. Une enquête administrative a été ouverte et l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Rouen Discriminations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants