1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Rennes : quatre hommes suspectés de 97 cambriolages en moins d'un mois
1 min de lecture

Rennes : quatre hommes suspectés de 97 cambriolages en moins d'un mois

Les suspects ont été interpellés en flagrant délit le 27 février. Le préjudice des méfaits dont la justice les soupçonne se monte à plus de 135.000 euros.

Gendarmerie Nationale (illustration)
Gendarmerie Nationale (illustration)
Crédit : PASCAL PAVANI / AFP
Maxime Magnier & AFP

97 cambriolages, 135.000 euros de préjudice... en moins d'un mois. C'est ce dont sont suspectés quatre hommes âgés de 25 à 27 ans. Ils sont soupçonnés de s'en être pris à des maisons et commerces. Ils ont finalement été arrêtés en flagrant délit et seront jugés en avril à Rennes, a annoncé le parquet mardi.

Il s'agit d'individus "issus de la communauté des gens du voyage" et "installés sur la région de Rennes". Ils ont été interpellés par la gendarmerie le 27 février et "placés en détention provisoire jusqu'à leur jugement le 30 avril 2020", a détaillé le procureur de la République de Rennes Philippe Astruc dans un communiqué de presse.

Les faits auraient été commis dans "les départements d'Ille-et-Vilaine, des Côtes-d'Armor, du Calvados, de la Manche, de la Mayenne et de la Loire-Atlantique au cours du mois de février 2020, pour un préjudice provisoire évalué à plus de 135.000 euros", a poursuivi la même source.

40.000 euros saisis sur des comptes bancaires

L'affaire avait commencé le 6 février, lorsque quatre individus encagoulés avaient dérobé une BMW dans un garage de Vire (Calvados), un véhicule par la suite impliqué "sur des périples nocturnes de cambriolages nombreux", selon le parquet de Rennes. Le 10 février, une cellule d'enquête nationale était mise en place, constituée de gendarmes départementaux, du groupe d'observation et de surveillance de Rennes et de l'Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI).

À lire aussi

Le 27 février, les quatre suspects ont été arrêtés au retour d'un "périple". Une interpellation réalisée par l'antenne du GIGN de Nantes, appuyée par d'autres gendarmes. Des objets volés, de l'argent liquide et des outils ont été découverts et cinq véhicules saisis. Des "avoirs criminels de 40.000 euros sur des comptes bancaires" ont également été saisis.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire