1 min de lecture Ille-et-Vilaine

Rave party en Bretagne : l'organisateur mis en examen et placé en détention provisoire

L'un des organisateurs de la rave party qui s'est déroulée le soir du Nouvel an à Lieuron, a été mis en examen et placé en détention provisoire.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Rave party en Bretagne : l'organisateur mis en examen et placé en détention provisoire Crédit Image : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Nicolas Bauby, le correspondant RTL, en plein reportage
Nicolas Bauby édité par William Vuillez

Ils étaient 2.500 fêtards le 1er janvier au sud de Rennes dans l’Ille-et-Vilaine. L’un des organisateurs de cette fête illégale à Lieuron, vient d’être mis en examen ce lundi 4 janvier et placé en détention provisoire. Cet homme de 22 ans "n’a pas d’antécédents judiciaires au sens d’une condamnation inscrite dans son casier judiciaire", a fait savoir le procureur de Rennes, Philippe Astruc. C'est quelqu'un "qui est SDF, qui vit dans son camion", a-t-il précisé. 

"Il a été mis en examen pour l’organisation illicite de cette manifestation, pour dégradation de biens d’autrui, pour mise en danger de la vie d’autrui, pour ouverture d’un débit de boisson sans déclaration, exécution d’un travail dissimulé et aide à l’usage par autrui de produits stupéfiants", a détaillé le procureur qui a annoncé plus tard ce lundi sa mise en détention provisoire. 

"Nous savons clairement qu’il n’était pas le seul. Donc il convient d’identifier les autres organisateurs, de façon à ce qu’ils répondent de leurs actes devant le tribunal correctionnel", a-t-il poursuivi. Six autres personnes placées en garde à vue ont été libérées. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ille-et-Vilaine Mise en examen Bretagne
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants