2 min de lecture Justice

Qui est "Oxymonster", ce baron de la drogue breton condamné aux États-Unis ?

PORTRAIT - Gal Vallerius, un homme de 36 ans originaire de Bretagne, avait plaidé coupable en juin de trafic de stupéfiants et blanchiment d'argent. Il a été condamné à 20 ans de prison aux États-Unis.

Une personne derrière un mur de lignes de code (illustration)
Une personne derrière un mur de lignes de code (illustration) Crédit : KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP
ClaireGaveau
Claire Gaveau
et AFP

Il vient officiellement d'être condamné. Gal Vallerius a écopé de 20 ans de prison aux États-Unis pour avoir vendu des stupéfiants sur le dark web. C'est dans cet univers caché d'internet où les transactions illégales sont nombreuses, sous le pseudonyme d'Oxymonster, qu'il s'est fait un nom et forgé une forte réputation.

Cet homme de 36 ans, un Franco-Israélien à la longue barbe rousse parfois récompensée en concours, était poursuivi pour avoir vendu différentes drogues, dont des opiacés, sur la plateforme Dream Market.


Il avait été arrêté le 31 août 2017 à l'aéroport d'Atlanta, dans l'État de Géorgie, alors qu'il se rendait au championnat du monde des barbes et moustaches, organisé au Texas. Il avait ensuite plaidé coupable en juin dernier de trafic de stupéfiants et blanchiment d'argent devant un juge fédéral de Miami, en Floride, qui a donc rendu sa sentence mardi 9 octobre.

À lire aussi
Une fusillade a éclaté dans le centre-ville de Strasbourg, le 11 décembre 2018 Attaque à Strasbourg
Fusillade à Strasbourg : la section antiterroriste du parquet de Paris saisie

Une vie tranquille en Bretagne

Né à Haïfa, Gal Vallerius a grandi en Israël où, très vite, il s’est fait remarquer pour ses talents de geek et devient au fil du temps un génie de l'informatique. "Il maîtriserait 17 langages informatiques", relatait Paris Match en décembre 2017

Mais c'est en Bretagne que ce "baron de la drogue", parfois surnommé le "Pablo Escobar du dark web", avait élu domicile. Si des perquisitions ont été menées dans trois de ses domiciles connus des enquêteurs, c'est semble-t-il à Plusquellec, une petite ville des Côtes-d'Armor, qu'il vivait régulièrement. "Pour lui, habiter une petite commune comme la nôtre, c'était ciblé. La tranquillité de Plusquellec était le prix de sa liberté", expliquait le maire de la commune dans les colonnes du Télégramme il y a un an.

Il y menait une vie "presque" normale si l'on en croit le quotidien régional, qui avait épluché les réseaux sociaux de Gal Vallerius au moment de la révélation de l'affaire.

"Sur ses comptes Twitter, Instagram, on le voyait dans son jardin, avec sa femme, parfois en tenue légère. Il parlait de ses voitures, prenait en photo une pièce d'embrayage Mercedes qui serait arrivée du Moyen-Orient. Il photographiait les plats de son resto préféré de Pontivy ou posait encore fièrement avec une arme de chasse dans sa maison de Saint-Guen, près de Loudéac", pouvait-on lire sur le site du journal.

Un ego "surdimensionné"

Mais sa liberté s'est donc envolée aux États-Unis. Un coup dur pour Gal Vallerius, un personnage à l'ego surdimensionné" en raison de sa "maîtrise totale de l'accès au numérique", avait déclaré en juin une source judiciaire française. Ce "personnage hors normes", était persuadé d'être l'un des grands noms du dark web et d'avoir toujours un coup d'avance sur les enquêteurs, avait ajouté cette source. 

"Son arrestation l'a détruit, il a tout perdu", a assuré sa femme Yasmin Vallerius, une Israélienne d'origine russe, dans un courrier adressé au juge de Miami reproduit par des médias américains.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice États-Unis Drogue
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795125688
Qui est "Oxymonster", ce baron de la drogue breton condamné aux États-Unis ?
Qui est "Oxymonster", ce baron de la drogue breton condamné aux États-Unis ?
PORTRAIT - Gal Vallerius, un homme de 36 ans originaire de Bretagne, avait plaidé coupable en juin de trafic de stupéfiants et blanchiment d'argent. Il a été condamné à 20 ans de prison aux États-Unis.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/qui-est-oxymonster-ce-baron-de-la-drogue-breton-condamne-aux-etats-unis-7795125688
2018-10-10 13:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TCYlJFiIRDJi3B6yzWLTeQ/330v220-2/online/image/2018/1010/7795127358_une-personne-derriere-un-mur-de-lignes-de-code-illustration.jpg