2 min de lecture Faits divers

Que sait-on de l'ex-beau frère de Pascal Troadec, qui avoué le quadruple meurtre ?

Hubert C. est passé aux aveux en garde à vue dimanche 5 mars. Selon les informations de RTL, il aurait brûlé les quatre corps avant de les démembrer.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Que sait-on de l'ex-beau frère de Pascal Troadec, qui avoué le quadruple meurtre ? Crédit Image : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP | Crédit Média : Gautier Delhon-Bugard | Durée : | Date : La page de l'émission
Gautier Delhon-Bugard et Olivier Boy

Le mystère des disparus d'Orvault se résout petit à petit. Dimanche 5 mars, alors que les corps de la famille Troadec n'ont toujours pas été retrouvés, l'ex-beau frère du père de famille avoue aux enquêteurs le quadruple meurtre. Selon les informations de RTL il a brûlé les corps de Pascal, Brigitte, Sébastien et Charlotte Troadec, c'est en tout cas ce qu'il a dit en garde à vue. 

Toujours selon nos informations, le suspect a expliqué aux enquêteurs avoir tué les 4 membres de la famille à l'intérieur de leur domicile, à l'aide d'un objet contondant métallique. Il les aurait ensuite démembrés, avant de transporter les corps dans un véhicule et de les brûler dans le Finistère. 

C'est un différend familial qui serait à l'origine de ce déferlement de violence. Une histoire d'héritage aurait pu pousser Hubert C. à passer à l'acte. Pascal Troadec aurait hérité de lingots d'or à la mort de son père, et n'aurait pas partagé l'héritage avec sa sœur Lydie, l'ancienne compagne de Hubert C. Depuis, les relations seraient très tendues entre les Troadec et le couple. Mais ces lingots d'or, personne ne semble en avoir vu la couleur, selon la mère de Hubert C., qui s'est confiée au Parisien quelques heures avant qu'il n'avoue les meurtres.

Victime d'un gros burn-out il y a 3 ans

Au fil de l'interview, elle revient sur la personnalité de son fils. Installé à Plouguerneau, petite ville de la côte nord du Finistère, Hubert C. aurait été rejoint par Lydie il y a dix ans, après l'avoir rencontrée sur internet. Évelyne (le prénom a été changé, ndlr) détaille ensuite la situation professionnelle de son fils, ingénieur travaillant à l'arsenal de Brest, le port militaire de la ville. "Il a été victime d'un gros burn-out, il y a un peu plus de trois ans". Une profonde dépression qui l'a empêché de travailler durant ces dernières années. "Il commençait tout juste à remettre le pied à l'étrier", déplore sa mère. 

À lire aussi
La prison de Turnhout en Belgique, dans la province d'Anvers. faits divers
Belgique : un évadé envoie une carte postale de Thaïlande à ses gardiens de prison

À Plouguerneau les voisins décrivent Hubert C. et Lydie comme très discrets. "On avait des rapports normaux et d'un seul coup, ils n'ont plus parlé à personne", indique l'un d'entre eux. Mais la personnalité intrigante de Hubert C. dérange même au sein de sa propre famille. L'une de ses tantes explique avoir coupé les ponts avec lui et sa mère. Elle se souvient d'un "homme très étrange, toujours triste" et qui lui "faisait peur". 

Hubert C. a été confondu par les enquêteurs par son ADN, retrouvé sur un verre au domicile de la famille Troadec à Orvault, puis dans la voiture de Sébastien Troadec, le fils disparu, un temps suspecté. Ces traces ont révélé son mensonge, lui qui avait dit aux enquêteurs qu'il n'avait plus de contacts avec cette partie de la famille. 

L'homme de 46 ans affirme avoir agi seul, mais son ancienne compagne sera également présentée devant le juge à Nantes ce lundi 6 mars, en vue d'une mise en examen. Le procureur de Nantes doit tenir une conférence de presse à 17 heures. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Disparition Meurtre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants