1 min de lecture Harcèlement

Procès France Télécom : pourquoi ça pourrait coûter très cher à Orange ?

VU DANS LA PRESSE - L'entreprise France Télécom, devenue Orange, a été reconnue coupable de "harcèlement moral institutionnel", et pourrait avoir l'obligation d'indemniser 130.000 salariés.

Didier Lombard, ancien patron de France Télécom jugé pour "harcèlement moral"
Didier Lombard, ancien patron de France Télécom jugé pour "harcèlement moral" Crédit : SIPA
Maeliss
Maeliss Innocenti Journaliste

L'entreprise France Télécom, devenue Orange en 2013, et sept anciens dirigeants, ont été reconnus coupables de "harcèlement moral institutionnel" après la vague de suicides qui a frappé les salariés à la fin des années 2000. L'ex-PDG Didier Lombard a même écopé d'un an de prison (dont huit mois avec sursis) et 15.000 euros d'amende.

Mais le jugement, rendu vendredi 20 décembre, pourrait coûter en réalité beaucoup plus cher à Orange. Selon Les Echos, les 130.000 salariés qui étaient en poste au moment du plan NExT, entre janvier 2007 et décembre 2008, sont fondés à demander réparation. Ce qui pourrait exposer Orange à un dédommagement global de deux milliards d'euros minimum.

Si Didier Lombard, Louis-Pierre Wenès (numéro 2) et Olivier Barberot (ex-DRH), ont fait appel de leur condamnation, Orange ne contestera pas l'amende de 75.000 euros et devra aussi verser 5 millions d'euros en réparation aux 150 victimes qui étaient parties civiles dans ce dossier. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Harcèlement Orange Suicide
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants