1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Policier tué en Aveyron : Manuel Valls exprime son "immense tristesse"
1 min de lecture

Policier tué en Aveyron : Manuel Valls exprime son "immense tristesse"

RÉACTIONS - Après la mort d'un policier renversé lors d'un contrôle routier le 10 avril, le Premier ministre et le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, expriment leur "tristesse".

Manuel Valls, le 19 mars 2015
Manuel Valls, le 19 mars 2015
Crédit : JEAN-PIERRE MULLER / AFP
Cécile De Sèze & AFP

Le drame s'est produit vendredi 10 avril, en début d'après-midi, en Aveyron. Un policier du commissariat de Decazeville est mort après avoir été heurté par un véhicule. L'agent âgé de 37 ans cherchait à contrôler le conducteur quand ce dernier a renversé le fonctionnaire sous les yeux de plusieurs autres policiers. Les pompiers n'ont pas réussi à réanimer la victime, qui serait père d'un enfant, selon des sources proches de l'enquête. 

Chaque jour, des policiers mettent leur vie en danger pour protéger celle des Français

Bernard Cazeneuve

Manuel Valls a exprimé son "immense tristesse après ce drame d'Aubin qui arrache à la vie un jeune policier." "Je pense à sa famille, ses collègues", a-t-il ajouté. De son côté, Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, a fait part de "sa tristesse et de son indignation". Selon lui, les deux personnes à bord du véhicule "ont été interpellées et placées en garde à vue", immédiatement. "Ils devront répondre de leur acte d'une extrême gravité devant la justice", a-t-il souligné. Et le ministre de rappeler que "chaque jour, des policiers mettent leur vie en danger pour protéger celle des Français. Ils méritent à cet égard notre respect et notre profonde gratitude". 

Selon le site du quotidien La Dépêche du Midi (réservé aux abonnés), le fonctionnaire de police était originaire d'Albi. Il était "en poste en région parisienne" avant d'avoir été "muté en septembre dernier à Decazeville". Une cellule d'aide psychologique a été demandée pour les policiers de Decazeville, profondément choqués selon le syndicat contacté par l'antenne locale de France 3

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.

Bienvenue sur RTL

Rejoignez la communauté RTL, RTL2 et Fun Radio pour profiter du meilleur de la radio

Je crée mon compte