1 min de lecture Police scientifique

Police scientifique : comment l'écriture est utilisée pour confondre les criminels

REPORTAGE - Immersion dans la section d'analyse des écritures, lettres anonymes et faux documents à l'occasion des 110 ans de la police technique et scientifique.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Police scientifique : comment l'écriture est utilisée pour confondre les criminels Crédit Image : Police scientifique | Crédit Média : Alice Moreno/RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Alice Moreno
édité par Paul Turban

Cela fait 110 ans que la police technique et scientifique française traque, à l'aide de techniques toujours plus sophistiquées, les criminels. RTL a pu visiter les locaux de cette unité à Écully, sur les hauteurs de Lyon. Là, une section est chargée de l'analyse des écritures, lettres anonymes et faux documents

Passeports et billets de banque y sont tous soumis à un examen minutieux. Sophie Carlier, experte en faux documents, allume une machine ultrasophistiquée. Elle y place un chèque balayé par des rayons révélateurs type ultraviolets ou infrarouges. "On s'aperçoit qu'il y a eu au moins deux stylos différents qui ont servi à remplir ce chèque, explique-t-elle. Le 100 euros a été transformé en 100.000 euros." 

Les lettres de menaces et lettres de suicide sont traitées par Isabelle Lafont. Le moindre tremblement, un trait forcé... Rien ne lui échappe. "Sur cette lettre de menace, une grosse loupe va nous permettre de grossir encore plus, décrit-elle. C'est une écriture qui est très liée. C'est spontanée. C'est fluide." 

Elle compare ensuite le courrier avec d'autres écrits. Les suspects doivent parfois se soumettre à des dictées de comparaison, à moins que d'autres documents écrits à la main par l'individu n'aient été trouvés lors de perquisitions. Elle peut aussi s'appuyer sur son incroyable connaissance des machines à écrire, un des outils chéris des corbeaux, car impossible à localiser contrairement à un ordinateur. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Police scientifique Police Enquête
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants