1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Pauline Delpech condamnée pour quatre ans de factures de gaz impayées
2 min de lecture

Pauline Delpech condamnée pour quatre ans de factures de gaz impayées

La conseillère d'arrondissement écologiste du XVIIe à Paris a été condamnée à payer 3.157,91 euros et 500 euros de frais de justice pour avoir omis de payer ses factures de gaz pendant quatre ans, révèle "Le Parisien".

Pauline Delpech conseillère d'arrondissement EELV dans le 17e à Paris
Pauline Delpech conseillère d'arrondissement EELV dans le 17e à Paris
Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Il n'est pas question ici de "phobie administrative", comme pour Thomas Thévenoud, mais d'une "certaine légèreté". À l'instar de l'éphémère secrétaire d'État au Commerce extérieur, Pauline Delpech est dans le viseur de la justice pour des factures impayées, révèle Le ParisienLa conseillère écologiste du 17e arrondissement de Paris a été condamnée le 7 octobre 2013 à payer 3.157,91 euros et 500 euros de frais de justice à Charles-Emmanuel Herbière. Une ardoise qui correspond à quatre années de factures GDF impayées.

Plusieurs demandes d'échelonnement de la dette

De 2008 à 2012, Charles-Emmanuel Herbière a payé sans le savoir les factures de gaz de la fille de Michel Delpech. Après avoir quitté son appartement des Abbesses dans le 17e, sa demande de résiliation EDF et GDF n'a jamais été prise en compte par l'administration. Lorsqu'il s'en est aperçu, le quadragénaire a pris contact avec la nouvelle locataire de l'appartement, Pauline Delpech, pour réclamer le remboursement de sa dette.

Rendez-vous est pris en 2012. Mais les versions divergent. "Je vous assure que lors de cet entretien, M. Herbière m'a dit que je n'aurais rien à payer. Les choses ont changé par la suite et il a alors refusé catégoriquement mes deux propositions d'échelonnement", explique l'élue du 17e. "On s'est bien rencontré. Elle me dit alors que l'on va convenir d'un échéancier. J'ai même des mails qui le confirment puis plus de nouvelles de sa part", assure pour sa part le nouveau locataire floué.

Elle n'aurait toujours pas réglé sa dette

Une plainte est finalement déposée en 2013. Pauline Delpech est condamnée début octobre à verser 3.157;91 euros et 500 euros de frais de justice au plaignant. Mais un an plus tard, elle n'a toujours pas versé un seul centime malgré plusieurs relances d'huissiers, explique Le Parisien.

"Je reconnais une certaine légèreté, se défend-t-elle auprès du quotidien. Je ne creuse pas tous mes relevés dans le détail mais je ne suis pas partie à l'étranger pour ne pays payer mes notes de gaz. Je n'ai jamais loupé un loyer. Mon avocat  a contacté le juge pour convenir d'un échelonnement". Elle s'est également défendue sur Twitter, mettant en cause le quotidien francilien qui a publié l'information.

Accusée d'escroquerie par Frédérique Bel

Largement commentée sur les réseaux sociaux, l'affaire a connu une suite imprévue à la faveur d'un tweet de la comédienne Frédérique Bel, célèbre pour le programme La minute blonde diffusé sur Canal Plus entre 2004 et 2006. L'actrice y accuse sans détour Pauline Delpech de l'avoir escroquée.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/