1 min de lecture Manifestations

Paris : 1000 manifestants "radicaux" repérés dans la marche pour le climat

Des "Black blocs" ont réussi à infiltrer le cortège de manifestants partis du jardin du Luxembourg en direction du Parc de Bercy, samedi 21 septembre.

Des manifestants pour le climat à Paris, le 21 septembre 2019.
Des manifestants pour le climat à Paris, le 21 septembre 2019. Crédit : Zakaria ABDELKAFI / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Leur présence était redoutée. Ce samedi 21 septembre, plusieurs "Black blocs" ont réussi à infiltrer le cortège de la manifestation pour le climat organisée à Paris. La préfecture de police de Paris a recensé de premières "exactions" aux alentours de 14h45, environ une  heure après le départ du cortège, qui partait du jardin du Luxembourg en direction du parc de Bercy. 

Des "exactions" commises par des "individus violents", a précisé la préfecture de police, qui appelle les manifestants à s'en désolidariser. "Les #FDO (forces de l'ordre, ndlr) interviennent et répliquent avec des moyens lacrymogènes. Désolidarisez-vous des groupes à risques", a tweeté la préfecture

Quelques minutes plus tard, elle a indiqué qu'à la suite de l'intervention des policiers et gendarmes, "le black bloc s'est replié dans le cortège. La préfecture de police appelle les manifestants non violents à maintenir leur vigilance. De nouvelles exactions ne sont pas à exclure". Peu après 15h30, la préfecture de police a annoncé que 1.000 manifestants "radicaux" avaient réussi à intégrer le cortège. 

Pour éviter tout débordement, les associations Greenpeace et Youth For Climate ont appelé un peu avant 16 heures à quitter la manifestation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Paris Climat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants