1 min de lecture Oise

Oise : un mineur interpellé après la découverte du corps calciné de sa petite amie

VU DANS LA PRESSE - Un jeune homme de 17 ans a été placé en garde à vue pour assassinat, a indiqué mercredi le procureur de la République de Senlis.

La ville de Creil, dans l'Oise
La ville de Creil, dans l'Oise Crédit : RTL
Félix Roudaut
Félix Roudaut

Trois jours après la découverte du corps calciné d'une jeune fille de 15 ans à Creil (Oise), les policiers tiennent un suspect. Les forces de l'ordre ont en effet interpellé mercredi 30 octobre dans la matinée un mineur de 17 ans, rapportent nos confrères du Parisien

Le jeune homme, qui s'avère être le petit ami de la victime, a été placé sous le régime de la garde à vue pour assassinat, développe le procureur de la République de Senlis, Jean-Baptiste Bladier. Il est actuellement entendu par les enquêteurs de la police judiciaire.

Le cadavre de la victime avait été découvert dimanche 27 octobre dans un cabanon situé dans des jardins du quartier du plateau Rouher, indique le quotidien. Le tueur a ensuite mis le feu à la maisonnette. Selon l'autopsie, la jeune femme aurait été agressée à l'aide d'une arme blanche.

Une grossesse non désirée comme mobile ?

La victime avait disparu deux jours plus tôt, soit le vendredi 25 octobre. Ne croyant pas à l'hypothèse de la fugue, la famille de l'adolescente avait rapidement lancé un avis de recherche. Très vite, l'entourage de la jeune femme a suspecté son compagnon, qu'ils n'avaient "jamais rencontré". Ce lycéen était déjà défavorablement connu des services de police pour des actes de délinquance mineurs.

À lire aussi
Amale Dib, alias French Hope société
Oise : une institutrice a-t-elle été pénalisée par son activité de catcheuse ?

Le mobile qui aurait pu animer le suspect n'est pas connu à ce stade de l'enquête. Mais pour le frère de la victime, tout aurait pu partir d'une grossesse non désirée. "Elle voulait peut-être garder le bébé et lui ne voulait pas", suppute-t-il dans les colonnes du Parisien. Prudent, le parquet de Senlis n'a pas confirmé que la victime était enceinte.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Oise Assassinat Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants