1 min de lecture Agression sexuelle

Nord : 4 ans de prison pour un animateur coupable d’agressions sexuelles sur mineurs

Un animateur périscolaire a été condamné à quatre ans de prison ferme pour des agressions sexuelles sur 11 mineurs, âgés entre 11 et 17 ans, dans des écoles et clubs sportifs de Lambersart (Nord).

Symbole de la justice (illustration)
Symbole de la justice (illustration) Crédit : INA FASSBENDER / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

Alexandre Mazereeuw, un homme âgé de 25 ans, a été condamné, lundi 28 septembre, à quatre ans de prison ferme pour agressions sexuelles sur mineurs et pour corruption de mineurs. Ancien animateur périscolaire dans des écoles et clubs sportifs de Lambersart (Nord), non loin de Lille, le mis en cause était accusé d'avoir agressé sexuellement 11 garçons âgés de 11 à 17 ans entre 2013 et 2020

En raison du "caractère répété de ses actes", la 5e chambre correctionnelle de Lille "a qualifié l'ancien animateur périscolaire de 'prédateur sexuel'", rapporte BFMTV. D’après les informations de La Voix du Nord, parmi les victimes, deux jeunes garçons avaient rapporté des attouchements sexuels. Par ailleurs, Alexandre Mazereeuw avait proposé à toutes ses victimes des échanges de photos à caractère sexuel. 

Connu des services judiciaires depuis 2011

Une plainte déposée par un adolescent de 17 ans contre l'animateur, en juin 2020, pour des gestes déplacés avait permis aux enquêteurs de découvrir les autres victimes d'Alexandre Mazereeuw. Ce dernier avait été convoqué par la justice dès 2011 pour détention de photos pédopornographiques. Plusieurs plaintes déposées à son encontre avaient entraîné son placement sous contrôle judiciaire à partir de 2017.

Lors du procès, la justice a interdit au prévenu de "revenir à Lambersart, ou d’entrer en contact avec ses victimes", détaille-t-on dans les colonnes de Ouest-France, au risque d'écoper d'une année de prison supplémentaire. Menace qui n'aura pas empêché le mis en cause de se rendre lundi devant le domicile de l'un des plaignants, avant l'issue du verdict. Il a également envoyé des messages "culpabilisateurs" à plusieurs mineurs de Lambersart. 

À lire aussi
Un officier de la gendarmerie française (illustration) faits divers
Saône et Loire : le "tortionnaire domestique" arrêté après 12 ans de cavale

Mardi, Alexandre Mazereeuw a été interpellé puis incarcéré : Il sera suivi psychologiquement une fois sa peine de prison effectuée. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Agression sexuelle Nord Lille
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants