1 min de lecture Faits divers

Nîmes : le cambrioleur présumé circulait à vélo sur l'autoroute A9

Un jeune homme de 22 ans a été arrêté sur l'autoroute A9 en direction de Montpellier. Le cambrioleur présumé transportait son butin sur le vélo volé à sa victime.

Le vélo avec lequel circulait le présumé cambrioleur
Le vélo avec lequel circulait le présumé cambrioleur Crédit : Page Facebook officielle de la gendarmerie du Gard
Marie Gingault

En ces temps de confinement lié à l'épidémie de coronavirus, les contrôles de police et de gendarmerie ont été renforcés dans l'hexagone. Si la plus part du temps cela débouche sur des contraventions liées au non-respect du confinement, la gendarmerie du Gard a interpellé ce week-end un voleur présumé sur l'autoroute A9 en direction de Montpellier.

Il est aux alentours de 9 heures dimanche 5 avril, lorsqu'un cycliste circulant sur la voie de droite de l'autoroute A9 est signalé au centre opérationnel de la gendarmerie. Quelques minutes après, le cycliste est interpellé. "La fouille de l'individu, âgé de 22 ans, permet la découverte de différents objets provenant d'un cambriolage perpétré durant la nuit écoulée dans une villa implantée sur la commune de Nîmes" déclarent les gendarmes du Gard dans une publication Facebook

Le présumé cambrioleur se déplaçait grâce à son "butin" : le vélo à assistance électrique volé à sa victime. Il avait également en sa possession quelques 500 euros en liquide, des bijoux et des cartes bancaires, rapportent les gendarmes du Gard. Le jeune homme a été placé en garde à vue au peloton d’autoroute de Grang Gallargues (30) avant d'être transféré au commissariat de police de Nîmes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Nîmes Montpellier
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants