1 min de lecture Pyrénées-Atlantiques

Confinement : à Pau, il se fait enfermer dans un hypermarché pour boire toute la nuit

Un sans-abri d'origine polonaise s'est enfermé dans un hypermarché et a passé la nuit à boire du whisky et du champagne en regardant des films pornographiques.

Un rayon d'alcools dans un supermarché (illustration)
Un rayon d'alcools dans un supermarché (illustration) Crédit : LIONEL BONAVENTURE / AFP
Bastien Hauguel Journaliste

Tout le monde ne vit pas le confinement de la même manière. Le soir du vendredi 4 avril, un sans-abri d'origine polonaise s'est volontairement fait enfermé au sein d'un hypermarché de la ville de Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques. Il aurait profité d'une livraison pour s'introduire discrètement dans le magasin, et y passer la nuit

Comme le rapporte le quotidien La République des Pyrénées, l'homme s'est offert une soirée particulièrement arrosée, en buvant une bouteille de whisky et une autre de champagne. D'après les images de vidéosurveillance de l'enseigne, il a également regardé des vidéos pornographiques sur un ordinateur portable. L'individu a été retrouvé ivre le lendemain matin par un agent du magasin, et conduit par la suite au centre hospitalier de Pau.

Selon le parquet de Pau, cité par France Bleu Béarn, l'homme s'en est pris par la suite à l'équipement médical de l'hôpital, en endommageant une machine de monitoring cardiaque d'une valeur de 15.000 euros - il a notamment renversé du gel hydroalcoolique dessus. L'appareil serait actuellement "hors service". "Il est en train de sécher, l'hôpital ne sait pas encore s'il est réparable ou non", a indiqué le parquet à France 3. Le sans-abri a été placé en garde à vue dimanche et fait l'objet d'une comparution immédiate ce lundi 6 avril.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pyrénées-Atlantiques Pau Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants