1 min de lecture Faits divers

Nantes : intervention du RAID en pleine nuit après des détonations

VU DANS LA PRESSE - Le RAID est intervenu dans le quartier du Vieux Doulon à Nantes après que des voisins ont entendu des cris de femme, des pleurs d'enfants et des détonations dans la nuit de dimanche à lundi 27 juillet.

Des policiers du Raid (illustration)
Des policiers du Raid (illustration) Crédit : BORIS HORVAT / AFP
Pierre
Pierre Jarnoux Journaliste

La brigade anti-criminalité (BAC) est intervenue dans le quartier du Vieux Doulon à Nantes peu après minuit lundi 27 juillet. Ils sont intervenus suite à des appels de voisins qui déclaraient avoir entendu des cris, des pleurs et des détonations.

Les policiers de la BAC n'ont d'abord pas trouvé l'appartement avant d'entendre trois nouvelles détonations. Ils ont alors repéré le lieu et fait appel au RAID comme le rapporte France Bleu Loire-Atlantique

Un périmètre de sécurité a été mis en place par l'équipe du RAID avant de chercher à rentrer en contact avec la famille. Le forcené a refusé tout dialogue et s'est enfermé avec sa famille

Alors que le RAID était prêt à intervenir, le père de famille a cherché à s'échapper par la fenêtre de l'appartement, au troisième étage de l'immeuble. Il s'est blessé dans sa chute et a été transporté au CHU de Nantes.

À lire aussi
La mairie de Rennes faits divers
Rennes : un immeuble de 17 étages devient une tour infernale pour ses habitants

Les policiers sont alors rentrés dans l'appartement et y ont trouvé une femme et un enfant tétanisés, mais indemnes. La police a saisi un pistolet d'alarme chargé avec des balles à blanc. L'individu a été placé en garde à vue.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Loire-Atlantique Nantes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants